VIDÉO. Haute-Savoie : une entreprise conçoit le premier airbag... pour cyclistes

Les cyclistes font partie des usagers de la route les plus fragiles. Partant de ce constat, une entreprise basée en Haute-Savoie a conçu un gilet détecteur de chute avec airbags. Un système opérationnel en 80 millisecondes.

A peine tombé de vélo que l'airbag est déjà gonflé. Une entreprise basée près d'Annecy (Haute-Savoie) vient de développer le premier airbag... pour cyclistes. Après deux années de recherches, les équipes de la société Hélite présentent leur produit qui ressemble à un gilet de sauvetage, l'électronique embarqué en plus. Un capteur installé sous la selle du vélo, associé à un second dans le gilet, détecte tout événement anormal. Puis, en cas de problème, le système déclenche l'airbag qui se gonfle en 80 millisecondes.

"On arrive à mesurer la vitesse du cycliste, ses mouvements et les chocs sur la structure du vélo. Et on a un algorithme qui fait la synthèse de ces trois paramètres pour déclencher l'airbag quand il estime qu'une situation va conduire à une chute", résume Swann Jolis, ingénieur en électronique au sein de la société Hélite. Nommé "B'Safe", ce gilet de protection pour cyclistes a été développé en partant d'un constat : 40% des accidents graves en vélo touchent le thorax.
 


"Il n'y a pas ou eu d'équipements de sécurité proposés aux cyclistes, estime Marion Perissin, chargée de communication Hélite. Mis à part le casque, pour la zone du haut du corps, il n'y avait aucun équipement de disponible. On a décidé d'adapter notre technologie à la protection des cyclistes." La veste garantit une protection  de trois zones vitales du haut du corps : le thorax, le cou et le dos.

Hélite fabrique des airbags pour motards et cavaliers depuis 2006. Et avec le développement du vélo pour les trajets quotidiens, elle vise avant tout des utilisateurs urbains. Plus de 2 millions de personnes utilisent un vélo dans leurs déplacements quotidiens en France. Mais pour eux, cette innovation a un prix : 690 euros. Compensé en partie par la possibilité de réutiliser l'airbag grâce à une cartouche de gaz.
 

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité