Coupe du monde de ski alpin : les deux descentes femmes de Zermatt/Cervinia annulées à cause du manque de neige

Publié le
Écrit par J.M avec AFP

Après les courses hommes, les deux descentes femmes prévues les 5 et 6 novembre, pour la nouvelle étape de Coupe du monde de ski alpin, qui devaient avoir lieu au pied du Cervin, entre la Suisse et l'Italie, sont annulées en raison du manque de neige.

Les organisateurs invoquent les "températures anormalement chaudes" et le manque de "sécurité" pour les athlètes, annulant totalement cette nouvelle étape du calendrier après l'abandon il y a trois jours des épreuves masculines des 29 et 30 octobre.

Trop tôt dans le calendrier pour les uns

À Zermatt/Cervinia, la Fédération Internationale de Ski (FIS) a eu les yeux plus gros que le ventre en voulant programmer entre fin octobre et début novembre quatre descentes, la discipline où la piste est la plus longue (plus de 3 km) et donc la plus difficile à préparer.

La FIS avait annoncé en grande pompe en début d'année ce projet de course spectaculaire, avec un départ à 3.700 m d'altitude et une piste à cheval sur deux pays au pied de l'iconique Cervin, où un projet pharaonique de modernisation est en cours. Résultat : aucune des quatre courses ne sera reprise, l'échec est total : "Il nous faut revoir tout le projet et trouver une meilleure solution pour le calendrier. Les courses ont sûrement été placées trop tôt", avait indiqué dès samedi le directeur des courses hommes de la FIS, Markus Waldner. "Nous devons respecter Dame nature. Le climat change, nous avons des étés caniculaires, ce sont des signaux que nous devons observer et respecter", avait ajouté Markus Waldner apportant une touche de lucidité rare sur ces questions parmi les dirigeants de la FIS.

Un "Non-sens" pour les autres 

Le vice-champion olympique de descente Johan Clarey avait qualifié cette nouvelle étape de "non-sens" environnemental et logistique : "On voit que les conditions sur les glaciers sont de pire en pire chaque année, cette étape demande des moyens énormes en hélicoptère (pour monter le matériel), des moyens humains pour boucher les crevasses, rendre une piste potable. Je ne comprends pas, ça ne va pas dans le sens dans lequel devrait aller la FIS", avait-il expliqué.

A Sölden, le président de l'instance, le Suédo-britannique Johan Eliasch a insisté vendredi sur l'importance de ce nouveau projet : "Après Sölden, il ne se passait rien pendant un mois. Nous voulions pouvoir combler les trous du calendrier. Zermatt est une superbe opportunité, une étape importante", a-t-il indiqué lors de la cérémonie de début de saison.

Sans course pendant deux week-ends, le ski alpin doit reprendre les 12 et 13 novembre à Lech (Autriche) pour deux parallèles femmes et hommes. 

D'après les médias locaux, la piste située à environ 1.500 m d'altitude est pour l'instant vierge de neige, les températures ne permettant pas d'utiliser les canons.

Annulation en cascade 

Début octobre, une étape de la Coupe du monde de ski cross qui devait avoir lieu aux Deux Alpes, avait déjà été annulée à cause des conditions météorologiques et du manque de neige notamment.

Cette décision faisait suite à celle de Megève, fin septembre. La station haut-savoyarde avait, elle aussi, annulé son étape de Coupe du monde de skicross prévue les 28 et 29 janvier prochains. La capacité à produire un enneigement suffisant- la course étant prévue sur une piste artificielle - avait été remise en cause par la station elle-même.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité