Déconfinement : le marathon du Mont-Blanc retardé du 1er au 4 juillet, et dans une version "ajustée"

Selon le calendrier de déconfinement, il était simplement impossible de maintenir l'édition en juin comme prévu. Le comité d’organisation a tout mis en oeuvre pour que le Marathon du Mont-Blanc ait lieu, du 1er au 4 juillet. Un vrai casse-tête pour ajuster les courses aux règles sanitaires.

© DR Page Facebook Marathon du Mont-Blanc

Dès l'annonce des différentes étapes du calendrier du déconfinement, il a fallu se rendre à l'évidence : impossible de maintenir les courses du Marathon du Mont-Blanc initialement prévues du 24 au 27 juin 2021.

Nombre de participants en simultané autorisés sur des événements sportifs limité à 500, couvre-feu toujours en application à 23h, les restrictions encore en vigueur à ces dates, ne pouvaient que "dégrader", voire dénaturer l'événement.

 

Une édition 2021 décalée d'une semaine

Pas question en revanche d'y renoncer pour les organisateurs comme l'an dernier. Ils ont travaillé d'arrache-pied pendant des semaines pour trouver une solution : il est finalement reporté... du jeudi 1er juillet au dimanche 4 juillet 2021.

Cette décision prise de le décaler a été collégiale. Pas simple en effet de pouvoir mettre au diapason les impératifs des communes de la vallée de Chamonix, des bénévoles, des partenaires et des prestataires de l’événement, et le choix finalement retenu l'a été en collaboration avec tout le monde.

"Décaler le Marathon d’une semaine n’a pas été une décision facile à prendre ! Depuis des mois, nous réfléchissions à tous les scénarios pour respecter nos coureurs, nos bénévoles, nos prestataires et bien entendu la politique touristique de notre vallée, le décaler s'est avéré être l'unique solution" a déclaré sur le compte Facebook du Marathon Mont-Blanc,  Fred Comte, directeur du Club des Sports et organisateur.

De nombreux ajustements ont été nécessaires pour garantir la sécurité sanitaire des traileurs et des bénévoles : délocalisation des départs, modifications des parcours, systématisation des vagues de départ, allègement des ravitaillements, retrait des dossards sur rendez-vous, ce fut un vrai casse-tête. 

 

Une édition "ajustée"

Il a fallu en outre ajuster le protocole sanitaire aux exigences qui seront encore en vigueur à ce moment. Changements de lieux, d’horaires et de parcours.

Voici les principales modifications à retenir :

 Déjà annulée en 2020

 

Cette année 2021, quatre heures après le début des inscriptions le 8 octobre dernier, 1000 personnes s'étaient déjà inscrites. Frédéric Comte déclarait alors : "Depuis cinq ans, on a instauré une jauge pour respecter le site naturel du Mont-Blanc et pour fluidifier la course, éviter les bouchons. On ne rajoutera pas de places en raison de l'annulation l'année dernière, cela n'aurait pas de sens."

 

Et pour les traileurs coincés en juillet ?

Un courrier a été adressé à tous les participants concernant le report des épreuves, indiquant les modifications et les modalités de remboursement. 

Les coureurs dans l’impossibilité de participer à l’événement à ces nouvelles dates  pourront se faire rembourser 60% des droits d’inscription et 100% des options souscrites (hors assurance).

Ils seront prioritaires pour s’inscrire à l’édition 2022. A condition de faire parvenir leur demande par mail auprès de l’organisation avant le 28 mai.

* Toutes les informations pratiques sont à retrouver ICI, sur le site du Marathon.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport événements déconfinement société santé vaccins - covid-19 trail