Marathon du Mont-Blanc : les inscriptions pour l'édition 2021 sont ouvertes jusqu'à fin octobre

Publié le
Écrit par SMl

Depuis ce jeudi, les inscriptions pour le marathon du Mont-Blanc sont ouvertes. Attention toutefois, les places sont en priorité réservées aux coureurs inscrits à l'édition 2020, annulée pour cause de crise sanitaire. 

Annulée en 2020 en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, le marathon du Mont-Blanc, qui se tient chaque année autour de Chamonix (Haute-Savoie) aura bien lieu en juin 2021.  Depuis ce jeudi 8 octobre, les coureurs peuvent s'inscrire à l'événement sportif.   
 
Du 8 au 20 octobre à minuit, les coureurs prioritaires – c'est-à-dire les personnes déjà inscrites lors de l'édition 2020 – peuvent s'inscrire via un mail envoyé par les organisateurs du marathon. 

1 000 personnes déjà inscrites en quatre heures

En fonction des places restantes après l'inscription des coureurs prioritaires, un tirage au sort pourra être mis en place pour le 90 km, le 42 km, le 23 km du Mont-Blanc et le duo étoilé à partir du 26 octobre à 9h00. Les inscriptions pour les autres courses – 10km du Mont-Blanc, KM Vertical, Young Race Marathon et mini cross – auront lieu après le potentiel tirage au sort. 

Quatre heures après le début des inscriptions, 1 000 personnes s'étaient déjà inscrites ce jeudi, selon Frédéric Comte, directeur du club des sports de Chamonix, organisateur du marathon. "Depuis cinq ans, on a instauré une jauge pour respecter le site naturel du Mont-Blanc et pour fluidifier la course, éviter les bouchons, explique-t-il. On ne rajoutera pas de places en raison de l'annulation l'année dernière, cela n'aurait pas de sens."
 
Des mesures sanitaires, encore inconnues en raison de l'évolution incertaine de l'épidémie, seront probablement appliquées. "Peut-être réduira-t-on les vagues de départ de 500 à 100 personnes, s'interroge Frédéric Comte. Ou bien on imposera une prise de température et le port de masque au départ. Est-ce que la course se fera en semi-autonomie alimentaire ? Pour l'instant, on ne sait pas, mais nous sommes optimistes."
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité