Le tunnel du Mont-Blanc sera fermé totalement à la circulation pendant plus de trois mois dès septembre

Une première phase de travaux de rénovation de la voûte du tunnel du Mont-Blanc va être réalisée à partir du 2 septembre 2024. En conséquence, le tunnel va être totalement fermé à la circulation pendant trois mois et demi, jusqu'au 16 décembre.

Quinze semaines : c’est la durée de la fermeture totale du tunnel du Mont-Blanc pour effectuer un chantier-test des travaux de rénovation de la voûte. Il sera donc inaccessible à la circulation du 2 septembre 2024 et jusqu’au 16 décembre. Cette date et cette durée ont été choisies à l’issue d’une réunion, entre le préfet de la Haute-Savoie et le président de la région de la Vallée d’Aoste.  

"La période automnale a été choisie en raison de sa fréquentation plus basse, notamment pour les véhicules légers, les premiers utilisateurs du tunnel. Ces derniers ont représenté 68 % du trafic total en 2023", précise TMB, la société franco-italienne chargée de la gestion du tunnel, dans un communiqué.

Travaux de rénovation de la voûte

Pendant ces quinze semaines, une phase de test sur les travaux de rénovation de la voûte va être réalisée sur 600 mètres dans un premier temps. Si les résultats sont positifs, une deuxième phase de rénovation sera entamée en 2025 sur 600 mètres de voûte également.

"Ces chantiers-tests vont permettre d’identifier le meilleur mode opératoire, notamment la durée, la technologie employée, l’impact de la fermeture sur une longue durée et sur les itinéraires alternatifs", peut-on lire dans le communiqué.

À l'issue de ces deux périodes de tests, les gouvernements français et italiens devront trancher sur la tenue des opérations d'ampleur sur la voûte. Deux scénarios sont évoqués : une fermeture totale du tunnel pendant trois à quatre ans ou une fermeture annuelle de quatre mois pendant 17 ou 18 ans.

Premier gros chantier sur un tunnel européen

Le tunnel du Mont-Blanc est l’un des premiers ouvrages européens à supporter d’aussi gros travaux sur sa structure avec cette rénovation future de la voûte et la rénovation actuelle de la dalle supportant la chaussée.

Pour rappel, depuis 2018, des travaux sont engagés régulièrement, causant la fermeture nocturne du tunnel, pour remplacer la dalle de roulement. À l’issue de la prochaine phase de travaux, qui se déroule du 8 avril au 30 juin, la dalle de roulement sera entièrement rénovée sur l’ensemble du tunnel.

Validité des abonnements prolongée de 4 mois

En ce qui concerne les usagers du tunnel, le service de communication du tunnel indique un prolongement de la validité des abonnements. "La date d’échéance de tous les abonnements (10 ou 20 passages) en cours de validité à la date du début de la fermeture totale du tunnel (2 septembre 2024) sera prolongée de 4 mois. Le prolongement de la date de validité sera effectué de façon automatique. Il ne sera donc pas nécessaire d'envoyer une demande spécifique de prolongement."

C'est donc une nouvelle donne pour le franchissement des Alpes qui s'effectuera à partir du 2 septembre prochain.

Les usagers seront déroutés vers le tunnel savoyard du Fréjus, principalement les poids lourds (le trafic de véhicules légers se répartissant entre le tunnel du Fréjus, mais aussi les différents cols alpins : Grand et Petit Saint-Bernard, Mont Cenis ou Montgenèvre).