UTMB 2023 : un trio s'échappe en tête dans la nuit, revivez le début de la course

Le grand départ de l'UTMB, qui célèbre en 2023 sa 20e édition, est donné à 18 heures depuis Chamonix. Les 2300 coureurs vont affronter 170 km et 10 000 mètres de dénivelé positif. Revivez en direct commenté le début de la course.

Suivez la deuxième journée de l'UTMB en direct dans ce nouvel article :

Le grand jour est arrivé pour les quelque 2 300 coureurs de l'UTMB 2023. L'ultra-trail du Mont-Blanc fête, cette année, sa 20e édition avec un plateau de prestige au départ. Jim Walmsley, Mathieu Blanchard, Tom Evans ou encore le Suédois Petter Engdahl figurent parmi les favoris. Le départ est donné ce vendredi à 18 heures depuis Chamonix. Revivez le début de la course en direct commenté ci-dessous :

Le classement provisoire (km 51) :

Hommes

  • Jim Walmsley (4h55min51)
  • Zach Miller (+0"01)
  • Tom Evans (+0"06)

Femmes (km 40)

  • Courtney Dauwalter (3h59min49)
  • Manon Bohard (+7"38)
  • Emma Pooley (+9"17)

Les classements mis à jour dans la nuit sont disponibles en suivant ce lien.

La course

23h02 : Il est 23 heures et les coureurs en tête ont commencé la longue ascension qui les mène au col de la Seigne et à l’Italie. L’occasion de fermer cet article live et de vous donner rendez-vous demain dès 8 heures pour suivre la fin de cette course !

Au dernier point de passage, situé aux Chapieux, un groupe de trois coureurs (Jim Walmsley, Zach Miller et Tom Evans) menait la course devant deux Français Mathieu Blanchard et Germain Grangier, accompagnés du Suédois Petter Engdahl.

Chez les femmes, Courtney Dauwalter a déjà creusé un écart sur ses concurrentes dès la première difficulté du jour, la montée du col de la Croix du Bonhomme.

22h59 : Courtney Dauwalter continue de faire du Courtney Dauwalter. L'Américaine arrive au refuge de la Croix du Bonhomme avec une solide avance sur ses poursuivantes après un peu plus de 5 heures de course.

22h56 : Le trio de tête en a déjà terminé avec la descente du refuge de la Croix du Bonhomme jusqu'aux Chapieux. Jim Walmsley continue de passer en tête devant son compatriote Zach Miller et le Britannique Tom Evans.

22h41 : Petter Engdahl, Mathieu Blanchard et Germain Grangier suivent et viennent de passer au refuge avec huit minutes de retard sur le groupe de tête. Un trio en chasse un autre !

22h34 : Jim Walmsley toujours accompagnés de Zach Miller et Tom Evans viennent de passer au refuge de la Croix du Bonhomme (46 km ; 2 890 m de D+). L'Américain, qui habite à quelques kilomètres dans le massif du Beaufortain, doit bien connaître la descente qui les amène jusqu'aux Chapieux, prochain point de passage. Attention : ça devrait aller très très vite !

22h27 : Les images des coureurs au passage des Contamines-Montjoie, au 31e kilomètre :

22h24 : Pas de problème de barrière horaire pour la tête de la course qui s'approche du col de la Croix du Bonhomme. De nouveaux temps de passage sont à venir, mais le trio de tête semble toujours se tenir.

22h20 : Du côté des amateurs, la première barrière horaire située à Saint-Gervais a déjà fait des dégâts. Dix coureurs n'ont pas pu rejoindre le point de passage à temps et sont éliminés de la course. Pour le moment, 32 personnes ont déjà dû renoncer à leur UTMB.

22h11 : Au passage de La Balme (40 km ; 2 100 m de D+), la Française Manon Bohard est passée de la quatrième à la deuxième place. Elle est devancée par Courtney Dauwalter de 8 minutes. Emma Pooley compte près de 10 minutes de retard sur l'Américaine.

22h06 : Courtney Dauwalter a actionné la machine ! L'Américaine, qui a couru avec la coureuse suisse Emma Pooley et la Française Blandine L'Hirondel jusqu'aux Contamines-Montjoie, a lâché ses concurrentes dans l'ascension du col de la Croix du Bonhomme.

21h59 : La montée du col de la Croix du Bonhomme est une première grosse difficulté et elle a déjà fait un écrémage parmi les favoris. L'Espagnol Pau Capell, un temps en tête de la course, est déjà distancé de neuf minutes à La Balme (40 km ; 2 100 m de D+). De même pour l'Allemand Hannes Namberger, sérieux outsider, en retard de onze minutes.

21h52 : Les images de l'arrivée d'Emily Hawgood, deuxième de la CCC en 12h28min :

21h46 : Mathieu Blanchard accompagné d'un compatriote Germain Grangier et de l'Américain Ben Dhiman sont lancés à la poursuite du trio de tête sur l'UTMB. Ils pointent à quatre minutes de la tête de course au passage de La Balme (km 40 et 2 100 m de D+).

21h42 : Le podium féminin de la CCC s'est joué au sprint ! C'est finalement l'Américaine Helen Mino Faukner qui s'est imposée devant la Vietnamienne Hau Ha Thi, devancée de 23 secondes.

21h39 : Retour sur la tête de course de l'UTMB. Les premiers coureurs sont arrivés à La Balme, située au milieu de la montée du col de la Croix du Bonhomme. Le trio anglophone Jim Walmsley, Zach Miller et Tom Evans restent devant.

21h34 : Le podium féminin de la CCC (100 km, 6 100 mètres de dénivelé positif) commence à se dessiner avec l'arrivée de la Zimbabweénne Emily Hawgood en 12h28min !

21h32 : Pour certains l'UTMB est surtout une grande fête et le font savoir au ravitaillement de Saint-Gervais alors que la barrière horaire de 22 heures approche :

21h26 : Quelques images du ravitaillement de Saint-Gervais :

21h21 : Les amateurs continuent de progresser, eux aussi. De nombreux coureurs ont déjà franchi le ravitaillement de Saint-Gervais. Ils ont jusqu'à 22 heures pour y arriver. Michel Poletti, un des fondateurs de la course qui court son 9e UTMB, vient de passer il y a quelques minutes :

21h14 : La tête de la course a entamé l'ascension du col de la Croix du Bonhomme. Un premier gros morceau ! Cela représente près de 13 kilomètres et 1 160 mètres de dénivelé positif depuis les Contamines-Montjoie.

21h08 : Les images de l'arrivée d'Yngvild Kaspersen, première de la CCC (11h51min) :

21h05 : Chez les femmes, la tête de la course s'est regroupée aux Contamines-Montjoie et un trio composé de Courtney Dauwalter, Emma Pooley et Blandine L'Hirondel s'est formé. La Française Emma Bohard arrive en quatrième position au km 32 avec trois minutes de retard.

20h59 : Encore quelques images du départ des amateurs, donné à 18 heures depuis Chamonix : 

20h53 : Retour du côté de la CCC (100 km, 6 100 mètres de dénivelé positif) : la Norvégienne Yngvild Kaspersen, 28 ans, vient de franchir la ligne d'arrivée. Elle remporte la course chez les femmes en 11h51min !

20h49 : Du côté des Français Mathieu Blanchard est arrivé une minute après l'Américain Jim Walmsley au ravitaillement des Contamines-Montjoie. Germain Grangier et Arthur Joyeux-Bouillon sont à deux minutes de la tête de course.

20h47 : C'est fait ! La plupart des favoris sont arrivés aux Contamines-Montjoie. Avant de repartir, la plupart ont pris le temps de se changer et d'enfiler du long pour affronter la nuit et le froid de la montagne. L'Américain Jim Walmsley est arrivé en premier à ce ravitaillement, mais c'est anecdotique tant tous les favoris se tiennent toujours dans un mouchoir de poche.

20h39 : La tête de course arrive dans les Contamines-Montjoie avec de nouveaux temps de passage à suivre.

20h33 : Derrière Zach Miller et Tom Evans, figure Mathieu Blanchard qui court avec le Suédois Petter Engdahl, un autre favori de la course. Les traileurs approchent des Contamines-Montjoie, dernier ravitaillement avant la grande entrée dans les montagnes.

20h26 : Zach Miller est un homme à surveiller. Dans ses bons jours, il est capable de grandes choses. Il a notamment fini 5e de l'UTMB l'année dernière et dans le top 10 en 2016 et 2017. Un coureur expérimenté connu pour ses sprints finaux légendaires.

20h21 : La tête de course a de nouveau changé de visage. Zach Miller, et sa fougue habituelle, est parti à l'avant. Il est suivi par Tom Evans alors que quelques coureurs ont déjà allumé leur frontale.

20h10 : Tout se passe comme prévu : la nuit commence à tomber sur le massif du Mont-Blanc et les favoris approchent de la montée de Notre-Dame de la Gorge, haut lieu de la fête sur le parcours de l'UTMB. Une ascension qui rappelle les chaudes ambiances du Tour de France.

20h04 : Chez les femmes sur l'UTMB, les positions sont davantage marquées. La Suisse Emma Pooley mène la course. Elle est suivie par Courtney Dauwalter, ovationnée partout où elle passe, et la Française, Blandine L'Hirondel, championne de France de trail long.

19h58 : Le podium est connu en ce qui concerne la CCC. Derrière Jonathan Albon et Jiasheng Shen, c'est l'Américain Dakota Jones qui s'est emparé de la troisième place :

19h55 : Le rythme est impressionant en tête de course. Les premiers ont parcouru 22 km et 947 mètres de dénivelé positif en une heure et 45 minutes. Soit une belle vitesse de 12 km/h pour le premier, Duncan Perrillat. 

19h50 : Les positions ont changé dans la descente vers Saint-Gervais, où le public est venu en nombre. Les Français Duncan Perrillat et Arthur Joyeux-Bouillon sont arrivés en tête au premier ravitaillement du parcours. Comme beaucoup de favoris, ils ne se sont pas arrêtés à ce point de passage, situé en tout début de parcours.

19h42 : Dans la descente du col de Voza, Jim Walmsley et Duncan Perrillat sont parvenus à revenir sur les hommes de tête : Tom Evans, Pau Capell et Mathieu Blanchard.

19h37 : Après Saint-Gervais, les traileurs vont courir un faux plat roulant pour monter jusqu'aux Contamies-Montjoie et aborder l'ascension du col de la Croix du Bonhomme par la montée de Notre-Dame de la Gorge et sa chaude ambiance !

19h27 : Sur l'UTMB, les favoris ont entamé la descente vers Saint-Gervais. Dans les dix premiers au sommet du col de Venza, nous retrouvons notamment Jim Walmsley, Zach Miller et Duncan Perrillat à moins d'une minute de la tête de course.

19h17 : C'est fait pour Jonathan Albon ! Le Britannique a remporté la CCC (100 km, 6 100 mètres de dénivelé positif) en 10h14min. Le traileur avait déjà signé une deuxième place sur cette course l'année dernière. Il termine devant le Chinois Jiasheng Shen.

19h07 : La CCC touche à son terme avec Jonathan Albon attendu dans quelques minutes à Chamonix. Petit récapitulatif de la course féminine à trentre kilomètres de l'arrivée :

19 heures : Un quatuor s'est formé chez les hommes en tête de course. Tom Evans, Mathieu Blanchard, Petter Engdahl et Pau Capell, vainqueur de l'UTMB en 2019, donnent un gros rythme et vont bientôt en finir avec le col de Voza. Un favori manque pour le moment à l'appel : Jim Walmsley.

18h54 : Sur l'UTMB, les coureurs ont commencé l'ascension du col de Voza, une première bosse anecdotique d'un peu plus de quatre kilomètres qui permet aux coureurs de tester leurs bâtons. Les premiers temps de passage seront donnés au sommet du col.

18h47 : Revivez le départ et l'émotion des coureurs à Chamonix :

18h41 : Alors que les coureurs de l'UTMB se rapprochent du col de Voza, la bataille pour la CCC (100 km, 6 100 mètres de dénivelé positif) se précise. Le Britannique Jonathan Albon arrive à La Flégère devant le Chinois Jiasheng Shen et Dakota Jones. Chez les femmes, la Norvégienne Yngvild Kaspersen continue sa course en tête devant l'Américaine Helen Mino Faukner et Emily Hawgood.

18h31 : Petite surprise : la tête de course est occupée par le Français Duncan Perillat, qui a distancé le reste des favoris de près d'une minute alors qu'il arrive dans le centre des Houches. Ce spécialiste des épreuves de fond et demi-fond a déjà réalisé 2h12 au marathon.

18h24 : Sur ce sentier entre Chamonix et Les Houches, la Française Blandine L'Hirondel a rejoint et dépassé l'Américaine Courtney Dauwalter dans ces premiers kilomètres. Mais la course est encore très longue. Un groupe formé de Mathieu Blanchard, Tom Evans et Petter Engdahl s'est formé un peu derrière la tête de la course.

18h21 : L'ambiance était belle, en queue de peloton, quelques minutes avant le départ :

durée de la vidéo : 00h00mn17s
Quelques minutes avant le départ de l'UTMB 2023 ©FTV

18h18 : Les coureurs en tête mettent un gros rythme. Pour le moment, les coureurs se trouvent sur un sentier qui longe l'Arve et qui rejoint la commune des Houches. Ils affronteront ensuite l'ascension du col de Voza, une première bosse qui permet de redescendre sur Saint-Gervais.

18 heures : C’est parti pour les coureurs élite ! Les favoris ont pris le départ de cet UTMB 2023 et entament la traversée de Chamonix à vive allure. Direction Les Houches sur un faux plat roulant. 

durée de la vidéo : 00h00mn25s
Le départ de cette 20e édition de l'UTMB vient d'être donné depuis le centre-ville de Chamonix. ©Antoine Belhassen / France 3 Alpes

L'avant-course

17h55 : L'Américain Jim Walmsley, un des grands favoris de cet UTMB 2023, vient d'arriver sur la ligne de départ, sous les applaudissements de la foule massée en centre-ville de Chamonix.

durée de la vidéo : 00h00mn16s
L'un des grands favoris de cet UTMB 2023, l'Américain Jim Walmsley, vient d'arriver sur la ligne de départ ©Antoine Belhassen / France 3 Alpes

17h50 : Avant le départ qui sera donné dans 10 minutes, un point sur le parcours : les coureurs vont, dans les premières heures, affronter le col de la Croix du Bonhomme. Ils se dirigeront ensuite, dans la nuit, vers l’Italie par le col de la Seigne.

Après une redescente à Courmayeur, entre 2 et 3 heures du matin pour les favoris, ils remonteront vers le Grand Col Ferret. Vient ensuite la partie suisse du parcours, plus roulante, jusqu’à Trient. Ils reviendront vers Chamonix par La Flégère, dernière difficulté de la course, ce samedi. Les premiers coureurs sont attendus demain entre 14 et 15 heures.

17h40 : A moins d'une demi-heure du grand départ, des milliers de personnes, coureurs et spectateurs, sont rassemblées sur la place du Triangle de l'Amitié de Chamonix. 

17h22 : Avant le départ de l'UTMB, une autre course d'ultra-trail est toujours en cours. Il s'agit de la CCC (100 km, 6 100 mètres de dénivelé positif). Au dernier point de passage à Vallorcine (km 82), le Chinois Jiasheng Shen était toujours en tête devant l'Américain Dakota Jones et le Britannique Jonathan Albon.

Chez les femmes, la Norvégienne Yngvild Kaspersen mène la course au 71e km.

17h15 : Chez les femmes, l'Américaine Courtney Dauwalter est ultra-favorite. En cas de succès, elle deviendrait la première coureuse à combiner des victoires sur la Western States, la Hardrock 100 et l'UTMB (trois courses mythiques de l'ultra-trail) dans la même année. La Française Blandine L'Hirondel et la Néo-Zélandaise Ruth Croft font partie des outsideuses.

17 heures : Autre favori : Tom Evans. Le Britannique, déjà vainqueur sur la Western States (ultra-trail emblématique aux Etats-Unis, ndlr) cette année, espère faire coup double avec un succès autour du Mont-Blanc. Il fait partie des grands favoris de cette 20e édition. Le Suédois, Petter Engdahl, vainqueur de la CCC (une autre course au programme de la semaine de l'UTMB, ndlr) l'année dernière, pourrait créer la surprise.

16h50 : Le Français Mathieu Blanchard espère lui aussi une victoire sur la plus prestigieuse des courses d'ultra-trail. Le coureur est déjà monté à deux reprises sur la podium de la course avec une troisième place en 2021, puis deuxième en 2022. "J'ai fait de grosses semaines d'entraînement en août. Mon corps a très bien réagi. J'étais motivé. Je me levais tous les matins sans trop de douleurs et prêt à repartir. Ces indicateurs me laissent penser que je peux reproduire ce que j'ai fait l'année dernière", nous a-t-il confié hier en amont de la course.

16h45 : Malgré les absences des deux légendes de la course Kilian Jornet et François D'Haene, en convalescence, le plateau 2023 de l'UTMB est encore une fois de haute volée. Parmi les favoris, on compte notamment Jim Walmsley. L'Américain, installé depuis deux ans dans le Beaufortain, n'a participé à aucun ultra-trail depuis début avril afin de se préserver au mieux pour l'objectif de sa saison : une victoire sur l'UTMB.

16h30 : L'heure fatidique approche. Une foule importante s'est déjà rassemblée sur la place du Triangle de l'Amitié de Chamonix, d'où sera donné le top départ à 18 heures. Coureurs et accompagnants patientent devant la célèbre arche de l'UTMB.

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité