Covid-19 : la quarantaine supprimée à l'entrée en Suisse, mais des tests plus stricts

Publié le
Écrit par M.D. avec AFP
La politique de tests va être renforcée pour les voyageurs venant de l'étranger et arrivant en Suisse.
La politique de tests va être renforcée pour les voyageurs venant de l'étranger et arrivant en Suisse. © ST?PHANIE PARA / MAXPPP

La quarantaine ne sera plus obligatoire pour les voyageurs étrangers arrivant en Suisse, ce qui devrait permettre de sauver l'essentiel de la saison d'hiver pour le secteur du tourisme. Les voyageurs devront en revanche procéder à deux tests PCR.

La Suisse va supprimer l'obligation de quarantaine à l'entrée dans le pays pour les personnes vaccinées contre le Covid-19 dès samedi, mais durcir les exigences en matière de tests.

"Pas de raison de paniquer dans cette situation, pas besoin d'avoir peur dans cette situation, mais beaucoup de respect", a indiqué le ministre de la santé, Alain Berset, vendredi 3 décembre alors que le pays fait face à une très forte résurgence de la pandémie liée au variant Delta.

Il a aussi annoncé une série de mesures concernant plus directement la population suisse pour tenter de juguler l'explosion d'infections. Le port du masque va être élargi, tout comme l'obligation du pass sanitaire. Et le gouvernement recommande à nouveau le télétravail sans toutefois le rendre obligatoire face à l'opposition de certains cantons.

Les annonces faites vendredi devraient permettre de sauver l'essentiel de la saison d'hiver, cruciale pour l'industrie touristique suisse, que ce soit l'hôtellerie, la restauration ou le secteur du ski.

>> En Suisse, le variant Omicron jette le doute sur le début de la saison de ski

En revanche, les personnes non vaccinées, qui souhaitent entrer en Suisse depuis un pays ou une région de l'espace Schengen qualifiée à risque par les autorités helvétiques, pour un voyage touristique ou privé "ne pourront plus le faire", a déclaré Alain Berset, lors d'un point de presse.

Les frontaliers exemptés

Les zones frontalières - quelque 340 000 personnes venant des pays limitrophes (Allemagne, France, Italie, Liechtenstein) travaillent chaque jour en Suisse - sont exemptées de ces nouvelles obligations de tests.

Le Conseil fédéral souhaite "prévenir autant que possible l'importation du variant" Omicron, qui a commencé à faire son apparition dans le pays mais encore très sporadiquement. "Toutes les personnes entrant sur le territoire, y compris les vaccinées et les guéries, doivent se faire tester", selon les nouvelles règles, qui entrent en vigueur le 4 décembre.

Outre un test PCR avant leur entrée, ces personnes devront procéder à un deuxième test, PCR ou antigénique, entre le quatrième et le septième jour après leur arrivée.

"Ce deuxième test vise à garantir la détection des personnes qui se seraient infectées juste avant de partir ou pendant leur voyage", a souligné le ministre de la santé. Ces dépistages sont à la charge des personnes concernées.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.