Déconfinement en Haute-Savoie : ce qu'il sera possible de faire (ou non) en montagne et au lac d'Annecy le 11 mai

Le préfet de la Haute-Savoie a présenté, ce samedi 9 mai, le plan de déconfinement qui sera appliqué dans le département à partir de lundi. Les sports individuels de loisirs seront autorisés en montagne et au lac d'Annecy mais pas tous et sous conditions.

Photo d'illustration. Des accidents à répétitions et qui se reproduisent chaque saison.
Photo d'illustration. Des accidents à répétitions et qui se reproduisent chaque saison. © Vincent Isore / maxppp

Envie d'air pur, de longues ballades dans la nature ? Quoi de plus normal après deux mois de confinement. Encore un peu de patience, dès lundi vous pourrez de nouveau pratiquer des activités de loisirs en montagne et au lac d'Annecy. Mais attention, vous ne pourrez pas tout faire et pas n'importe comment a précisé le préfet de Haute-Savoie, Pierre Lambert lorsqu'il a détaillé à la presse, ce samedi, son plan de déconfinement

Les activités en montagne


Seule la pratique individuelle des activités sportives et de loisirs, sur la journée, sera autorisée en montagne. Les regroupements de plus de 10 personnes sont interdits.  L'accès aux refuges et abris d'altitude également. Pas possible non plus de pratiquer une activité en club. Vous pourrez par exemple faire du parapente en solo mais pas en duo. Pas possible non plus, pour l'instant, d'avoir recours à un guide pour vos randonnées en montagne. Les refuges resteront fermés au moins jusqu'au mois de juin. Une réouverture progressive sera ensuite envisagée si l'épidémie de coronavirus reste maîtrisée.

Certaines remontées mécaniques, en revanche, vont rouvrir rapidement. Ce sera le cas dès le week-end prochain, du téléphérique de l'aiguille du midi et du  train du Montenvers qui donne accès à la mer de glace.
 

Le lac d'Annecy


Le maire d'Annecy a déposé une demande de dérogation pour la reprise des activités nautiques sur le lac. Le préfet a annoncé qu'il autoriserait à partir de lundi la navigation et la pêche sur le lac. La pratique du canoë et de l'aviron seront possibles en individuel mais les clubs resteront fermés. La Compagnie des bateaux et les loueurs de pédalos pourront aussi reprendre leur activité en tenant compte évidemment du respect des gestes barrières pour limiter la propagation du coronavirus.

En revanche, pas question de pique-niquer à proximité du lac, de pêcher sur les rives, de bronzer, faire de la plongée ou se baigner. La pratique du paddle reste aussi interdite pour le moment. Le préfet veut favoriser les activités dynamiques autour du lac pour éviter les regroupements.  

Et pour la suite ?


Chacun est appelé à prendre ses responsabilités pour éviter une deuxième vague de contamination au COVID-19.  Attention, les activités physiques contribuent à un risque élevé de transmission respiratoire par une ventilation soutenue. La distance entre deux personnes pratiquant une activité sportive doit être augmentée, par exemple 5 m pour une marche rapide et 10 m pour la pratique du footing ou du vélo.

Rappelons aussi que les sports de montagne représentent 34 % des activités conduisant à des traumatismes graves et des passages en réanimation en Haute-Savoie. Ces pratiques seront donc surveillées avec attention et des mesures d’interdiction pourraient être prises si cela s’avérait nécessaire pour ne pas mettre en tension le système hospitalier.

En fonction de l'évolution de la situation sanitaire dans le département, le préfet pourrait assouplir les règles à partir du 2 juin. En attendant, toute personne qui ne respecte pas les interdictions reste passible d'une amende de 135 euros.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus : envie d'évasion santé coronavirus montagne nature loisirs sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter