Cet article date de plus de 6 ans

Forum de l’emploi transfrontalier: les profils français ont toujours la cote en Suisse

La 5e édition du forum de l’emploi transfrontalier vient de s'achever à Annemasse. Et malgré l’initiative populaire contre l’immigration de masse, votée le 9 février dernier, la Suisse continue à attirer et embaucher les travailleurs français.
© France 3 Alpes
Depuis 2010, le Groupement transfrontalier européen organise un Forum de l’emploi transfrontalier. Il réunit pendant deux jours une trentaine d’entreprises implantées en Suisse et en France à la recherche de personnel.

Une occasion pour les travailleurs en activité ou en recherche d’emploi de venir se rencontrer, s’informer et de bénéficier des opportunités offertes de part et d’autre de la frontière. 3000 visiteurs ont fait le déplacement.

De nombreux secteurs d’activité étaient représentés ce jeudi 18 et vendredi 19 septembre : horlogerie, banque, santé, Intérim, aide à la personne, , industrie, commerce, informatique, hôtellerie … et les files d’attente sont toujours bien remplies, car la Suisse, son taux de chômage bas et ses salaires élevés continuent d'attirer les français.

Et les profils français intéressent toujours les Suisses. Car pour les patrons helvètes, la compétence, la formation et l’expérience priment sur la nationalité malgré l’initiative populaire contre l’immigration de masse. Une initiative populaire suisse, acceptée par le peuple et les cantons le 9 février 2014 qui propose d'ajouter un article 121a à la Constitution fédérale indiquant que le pays « gère de manière autonome l’immigration des étrangers » en fixant des quotas annuels fixés selon les besoins de l'économie « dans le respect du principe de la préférence nationale ».

Reportage de Joëlle Céroni et Maxime Quemener
durée de la vidéo: 01 min 51
Forum transfrontalier emploi Annemasse


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi suisse frontaliers international