Grève des pompiers en Haute-Savoie : “On pallie le manque de policiers et de gendarmes”

Les pompiers de Haute-Savoie ont voté la poursuite du mouvement de grève jusqu'au 31 octobre prochain. / © France 3 Alpes
Les pompiers de Haute-Savoie ont voté la poursuite du mouvement de grève jusqu'au 31 octobre prochain. / © France 3 Alpes

Leur mouvement dure depuis le 26 juin 2019. Les pompiers sont toujours en grève même s'ils assurent leurs services. En Haute-Savoie, ils ont voté la poursuite du mouvement jusqu'au 31 octobre. Ils déplorent un manque d'effectif et des conditions de travail de plus en plus difficiles.
 

Par AH


Ils répondent toujours à l'urgence et n'hésitent pas à risquer leur vie parfois pour sauver celle des autres. Les pompiers sont au service de la population. C'est leur mission, leur engagement. Mais aujourd'hui, ils crient leur ras-le-bol face au manque de moyens et de personnels, aux agressions de plus en plus nombreuses, et aux conditions de travail difficiles.

Le mouvement de grève est national. Il dure depuis le 26 mai dernier. En Haute-Savoie, les pompiers ont voté cette semaine le prolongement de leur mouvement jusqu'au 31 octobre prochain.

"Les moyens manquent dans la police, les moyens manquent dans la gendarmerie et à chaque fois, on pallie en envoyant les pompiers" déplore l'adjudant-chef David Sevestre Secrétaire départemental CFDT du SDIS 74. 
 

En Haute-Savoie, selon les syndicats, le nombre de sapeurs pompiers professionnels n'a pas évolué depuis 5 ans. Le nombre d'interventions augmenterait lui de 5% chaque année.

Heureusement, les sapeurs pompiers professionnels peuvent aussi compter sur l'aide des bénévoles. Une phase de recrutement est d'ailleurs lancée pour renforcer les centres d'incendie et de secours proches des stations de ski cet hiver. L'appel est relayé sur les réseaux sociaux.
 

Si ça vous tente, vous pouvez vous inscrire jusqu'à la fin du mois. Vous trouverez le dossier à remplir en cliquant sur ce lien : SAPEUR-POMPIER VOLONTAIRE SAISONNIER.

 

Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine

Les + Lus