Haute-Savoie : Amazon s'engage à mettre fin aux nuisances autour de son entrepôt à Seynod

Après de multiples alertes de riverains, Amazon s'est engagé à régler les problèmes de sécurité autour de son entrepôt à Seynod, en Haute-Savoie. La mairie d'Annecy se dit attentive à cette problématique.

Un contrôle de marchandises à livrer sur la chaussée, chemin de Branchy, à proximité rond point des Prés Bouveaux.
Un contrôle de marchandises à livrer sur la chaussée, chemin de Branchy, à proximité rond point des Prés Bouveaux. © DR
De nombreux riverains avaient fait part de leurs craintes quant au manque de sécurité à proximité du nouvel entrepôt d'Amazon à Seynod, en Haute-Savoie. Depuis l'ouverture du site logistique début octobre, quelque 270 camions et camionnettes vont et viennent chaque jour dans le quartier de Branchy "et usent du domaine public comme bon leur semble", déplorait une association de riverains auprès de France 3 Alpes.

Face à ce constat, le géant du e-commerce s'est engagé à mettre fin à "l'anarchie" pointée par les habitants. "Amazon indique avoir mis en place un nouveau process d’accueil et de circulation des poids lourds pour éviter qu’ils ne s’égarent dans les zones d’habitat", informe la ville d'Annecy dans un communiqué. Le maire délégué de Seynod, Olivier Barry, ainsi que deux adjoints au maire d'Annecy ont rencontré les responsables de l'entrepôt vendredi 20 novembre.

Olivier Barry s'est dit attentif "à ce que le quartier de Branchy retrouve la sérénité." Amazon assure également "avoir réorganisé l’arrivée des camionnettes pour qu’elles ne stationnent plus sur la voie publique" avec des arrivées par vague, des places de stationnement réservées et la mise à disposition de sanitaires. L'association Vivre à Branchy déplorait, photos à l'appui, que des livreurs polluent les champs environnants.
 
"Le site Amazon logistique du quartier Branchy est très récent et nous sommes encore dans une période d’ajustement", reconnaissait la direction, contactée par France 3 Alpes. "Je prends acte des engagements pris par Amazon mais la ville restera vigilante et exigeante car l’entreprise doit faire la preuve qu’elle tiendra ses engagements dans la durée pour mettre fin aux nuisances subies par les riverains", ajoute le maire écologiste d'Annecy, François Astorg, cité dans un communiqué.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
amazon économie entreprises politique