• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Haute-Savoie : l'une des dernières fonderies de cloches en France ouvre ses portes pour Pâques, à Sevrier

Photo d'archives. / © Grégory YETCHMENIZA/MAXPPP
Photo d'archives. / © Grégory YETCHMENIZA/MAXPPP

Pour ce week-end pascal, vous pouvez découvrir le savoir-faire d'une entreprise Haut-Savoyarde qui porte les couleurs de la France dans le monde entier : la fonderie Paccard. Créée en 1796 à Sevrier, elle ouvre ses portes sur réservation dimanche et lundi.

Par M.D. avec Isabelle Colbrant

La fonderie Paccard c'est une histoire de savoir-faire et de faire savoir. Voilà deux siècles que cette fonderie de cloches est installée à Sevrier, en Haute-Savoie. Et ce week-end, du dimanche 21 au lundi 22 avril, elle ouvre ses portes aux visiteurs sur réservation pour partager un peu de l'histoire patrimoniale du pays.

Un moment d'émotion pour les visiteurs qui découvrent, entre autres, quatre imposantes cloches qui vont bientôt s'envoler vers la Californie. "Pour les fondeurs, quand la cloche quitte la fonderie, c'est le bébé qui quitte la maison, lance James, agent d'accueil à la fonderie Paccard. Ca représente un investissement personnel, un temps d'étude, un temps de travail assez considérable et c'est toujours une émotion."
 
Sevrier : l'une des dernières fonderies de cloche en France ouvre ses portes pour Pâques

Ce week-end pascal est un temps fort pour les curieux venus visiter les ateliers. L'occasion de mieux comprendre pourquoi l'entreprise rayonne dans le monde. "Je ne soupçonnais pas la technicité de la fabrication des cloches et je me rends compte que c'est vraiment un alliage entre la musique l'industrie, l'artisanat, la technique... C'est surprenant", commente un visiteur. Il n'y a plus que quelques fondeurs en France, et l'entreprise Haut-Savoyarde sait tirer son épingle du jeu sur plusieurs points, lui conférant une renommée mondiale.
 

"L'entreprise a la particularité d'être toujours dans la même famille de père en fils depuis 1796. L'excellence musicale des cloches est également reconnue dans le monde, note Anne Paccard, directrice de la communication. Je pense que c'est ce qui nous distingue de n'importe quelle autre fonderie. Ce qui fait l'unicité des cloches Paccard, c'est leur parfaite musicalité qui leur permet de faire des concerts."

C'est d'ailleurs un concert qui viendra clôturer ce week-end d'échange, lundi 22 avril à 18h.

 

Sur le même sujet

Patrick Revelli explique ses choix

Les + Lus