Haute-Savoie : une chute de sérac fait deux morts dans le massif du Mont-Blanc

Une chute de sérac, survenue tôt dans la matinée du mercredi 19 avril dans le massif du Mont-Blanc, a fait deux morts et un blessé léger, informe la préfecture de la Haute-Savoie.

Selon un bilan définitif de la préfecture de la Haute-Savoie, deux personnes sont décédées après une chute de sérac survenue dans le massif du Mont-Blanc, tôt dans la matinée de ce mercredi 19 avril. Une personne a été légèrement blessée et quatre autres personnes sont indemnes.

Selon nos informations, les deux victimes, de nationalité allemande, sont un couple d'une cinquantaine d'années. Le drame serait survenu "à la suite d'une chute de sérac", selon la préfecture. Un première chute de sérac avait déjà eu lieu dans ce même secteur du petit plateau lundi 10 avril.

C'est "un itinéraire régulièrement emprunté par des skieurs-alpinistes au départ du refuge des Grands Mulets", a précisé la préfecture dans un communiqué.

"Les opérations de secours dans le Massif du Mont-Blanc sont désormais terminées", a-t-elle expliqué peu avant midi. L'identité respective de toutes les personnes impliquées et les circonstances précises du drame n'ont pas été communiquées.

L'opération de sauvetage a mobilisé le Peloton de gendarmerie de Haute-Montagne de Chamonix, des équipages de la sécurité civile, le gardien du refuge des Grands Mulets et des médecins urgentistes des Hôpitaux du Mont-Blanc à Sallanches, a conclu la préfecture.

"J'adresse tout mon soutien aux services de secours engagés, merci pour leur action dans des conditions encore une fois complexes et dangereuses. Tout mon soutien également aux familles des victimes", a ajouté le député de la 6e circonscription de la Haute-Savoie, Xavier Roseren.

Cette avalanche intervient après deux coulées mortelles ces dix derniers jours. Le 9 avril dernier, six personnes sont décédées après une avalanche dans la combe d'Armancette, en Haute-Savoie. Le 14 avril dernier, trois skieurs italiens ont péri à la frontière franco-italienne, dans le secteur de la pointe de la Golette.