INSOLITE. L'artiste haut-savoyard Jisbar envoie sa Joconde “Punk Mona” dans l'espace

La "Punk Mona" de Jisbar a fait un passage éclair dans la stratosphère. / © Jisbar
La "Punk Mona" de Jisbar a fait un passage éclair dans la stratosphère. / © Jisbar

L'artiste haut-savoyard Jisbar a envoyé sa "Punk Mona" dans la stratosphère pour célébrer à sa manière le 500e anniversaire de la mort de Leonard de Vinci.

Par Cécile Mathy

Un ballon biodégradable gonflé à l'hélium, une caméra embarquée et une nacelle en carbone...c'est tout ce qu'il aura fallu à Jisbar pour envoyer sa "Punk Mona" dans l'espace.

L'artiste, né en haute-Savoie à Saint-Julien-en-Genevois, a fait décoller son oeuvre emblématique mercredi 11 décembre.

Exposition maximale

Il voulait ainsi repousser les limites de l'art, en faisant voyager son tableau au-dessus du monde et rendre hommage à Leonard de Vinci, mort il y a 500 ans.

"L'idée est venue plus d'une envie de sensations et d'émotions fortes que de défi ...  j'avais envie de donner une nouvelle dimension à la Punk Mona Lisa, de lui offrir un voyage hors temps et hors cadre en forme de lévitation dans le cosmos, mais aussi de peindre le ciel", explique Jisbar.

 


Passage éclair dans la stratosphère


Sa "Punk Mona" aura finalement séjourné trois heures dans la stratosphère, à un peu plus de 33 km d'altitude pour finir son voyage au nord de l'Angleterre. 

Sa Joconde a cependant subi quelques modifications pour son séjour dans les airs. Jisbar a utilisé de la peinture acrylique, de l'huile et des bombes d'aérosol pour permettre à l'oeuvre de résister aux conditions météos.

Une oeuvre spatiale à découvrir à Paris à partir du 16 janvier 2020.
 
La Punk Mona Lisa de Jisbar / © Jisbar
La Punk Mona Lisa de Jisbar / © Jisbar


De la saucisse de Morteau aux voitures : une multitude d'objets insolites exposés à ciel ouvert


La Punk Mona de Jisbar est loin d'être le premier objet insolite envoyé dans l'espace ou à ses portes.

En 2003, les points de couleur caractéristiques de l'art de Damien Hirst ont été embarqués à bord de la sonde Beagle 2. L'artiste contemporain est donc a priori le premier à être exposé sur Mars.

Avant d'espérer coloniser Mars, Elon Musk a lancé l'une de ses voitures, une Tesla, grâce à sa fusée SpaceX en 2018. Le véhicule poursuit son voyage dans l'univers. Il avance à plus de trois kilomètres par seconde et a déjà réalisé 1,22 orbite autour du Soleil. Un parcours qu'il est possible de suivre en direct sur internet

Plus modestement, des collégiens du Territoire-de-Belfort ont, eux, permis à une saucisse de Morteau de faire un tour dans la stratosphère.

 

Sur le même sujet

Les + Lus