• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Quel hommage prévu ce samedi en Haute-Savoie pour Alain Bertoncello, l'un des 2 militaires tués au Burkina Faso ?

Plusieurs centaines de personnes sont attendues ce samedi dans le petit village de Montagny-les-Lanches pour les obsèques d'Alain Bertoncello / © Google street view - Famille Bertoncello
Plusieurs centaines de personnes sont attendues ce samedi dans le petit village de Montagny-les-Lanches pour les obsèques d'Alain Bertoncello / © Google street view - Famille Bertoncello

Après l'hommage national aux Invalides, l'hommage local à Montagny-les-Lanches ce samedi 18 mai 2019. Les obsèques d'Alain Bertoncello, tué au Burkina Faso, devraient attirer plusieurs centaines de personnes ce matin en Haute-Savoie.

Par Yann Gonon

Les obsèques d'Alain Bertoncello auront lieu ce samedi 18 mai 2019, à Montagny-les-Lanches, près d'Annecy. La cérémonie, prévue à l'église, sera privée mais elle devrait attirer plusieurs centaines de personnes dans ce petit village de Haute-Savoie.

La cérémonie religieuse devrait débuter à 10h30 dans la petite église de Montagny. Une cérémonie "dans l'intimité" selon le souhait de la famille d'Alain Bertoncello. Aucun officiel n'a été invité, aucun élu ne devrait être présent dans l'église qui accueillera uniquement la famille, les amis venus du village mais aussi de toute la France ainsi que des militaires du commando Hubert, "la deuxième famille d'Alain" explique la maire du village Monique Pimonow.

Ce mardi 14 mai, c'est l'ensemble de la Nation qui a rendu hommage à Alain Bertoncello et à Cédric de Pierrepont, les deux militaires tués en libérant les deux otages français détenus au Burkina Faso. La cérémonie présidée par Emmanuel Macron dans la cour des Invalides a permis de mesurer l'émotion suscitée dans tout le pays par la mort des deux jeunes fusillés marins. De nombreux habitants du village ont suivi la cérémonie sur des écrans géants mis à diposition.
 

A Montagny-les-Lanches, l'émotion est toujours "immense", plus d'une semaine après l'annonce de la mort de l'enfant du village. "Cela ne retombe pas, les gens ont besoin qu'on en parle" nous confie Monique Pimonow qui s'attend à recevoir dans son village plusieurs centaines de personnes. "Je reçois des mails tous les jours, beaucoup vont vouloir rendre un dernier hommage à Alain".

Mercredi, une foule immense s'est rassemblée à Larmor-Plage dans le Morbihan pour les obsèques de Cédric de Pierrepont, le frère d'armes d'Alain Bertoncello.

Comment accueillir autant de monde à Montagny-les-Lanches, petit village de 700 habitants ? C'est le casse-tête de la municipalité qui travaille sur l'organisation de la cérémonie depuis plusieurs jours. La place de l'église sera interdite à la circulation, des hauts-parleurs ont été installés pour permettre aux habitants de suivre l'office religieux, un chapiteau a également été monté dans la cour de l'école pour abriter jusqu'à 200 personnes en cas de pluie. "C'est une semaine folle, on est pas habitué, ni dimensionné pour un tel événement mais je suis bien entourée, par l'équipe municipale et par de nombreux bénévoles" détaille encore la maire de Montagny.

De nombreux journalistes devraient également être présents ce samedi mais la famille ne devrait pas donner d'interview prévient la maire "et moi non plus"... Ce samedi, le temps sera au "recueillement".

Après la cérémonie religieuse présidée par l'aumônier militaire, Alain Bertoncello devrait être incinéré dans l'après-midi au crématorium d'Annecy. "La crémation aura lieu dans l'intimité familiale" précise le faire-part de décès du militaire.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expérimentation de lutte contre l'ambroisie

Les + Lus