VIDÉO. "Il faut savoir parler aux enfants et leur donner de l'amour" : qui est Maurice, sacré champion du monde des Pères Noël ?

En janvier dernier, Maurice, du hameau du Grand Parc d'Andilly en Haute-Savoie, a été sacré champion du monde des Pères Noël au terme d'un concours organisé en Norvège. Il revient sur son titre avant de livrer tous ses cadeaux au pied du sapin.

À la veille de Noël, Maurice se prépare, comme chaque année, à son grand moment : livrer tous les cadeaux au pied du sapin. Cet hiver, il doit en plus assurer son rang, celui de champion du monde des Pères Noël. Un titre acquis en janvier dernier lors d'une grande compétition internationale organisée en Norvège.

Ce Père Noël pas comme les autres travaille au hameau du Grand Parc d'Andilly en Haute-Savoie. Mais pour acquérir sa couronne de champion du monde, il a dû voyager jusqu'en Laponie pour affronter ses pairs au cours de plusieurs épreuves. Concours de luge, sciage de bûches, course de traîneaux, lancer de tri postal... Maurice a été le meilleur et a ainsi devancé ses concurrents du Danemark, de Suède, de Norvège ou encore de Finlande.

"Ils étaient très bien entraînés. Puis, ils jouaient à domicile, alors c'était plus facile pour eux. Mais, au niveau de la moyenne d'âge, ils étaient un peu plus vieux. Donc, on a un peu joué là-dessus. Pour ma part, je n'ai que 878 ans. Et on s'entretient ici, on a des haltères, on fait du sport", explique Maurice.

Le Père Noël garde de bons souvenirs de cette virée en traîneau en Laponie : "C'était très joli et hors du temps. Il y avait beaucoup de neige et il faisait près de -20 °C. Les jours étaient très courts. À 15 heures, il faisait déjà nuit."

durée de la vidéo : 00h01mn46s
En janvier dernier, Maurice, du hameau du Grand Parc d'Andilly en Haute-Savoie, a été sacré champion du monde des Pères Noël au terme d'un concours organisé en Norvège. Il revient sur son titre avant de livrer tous ses cadeaux au pied du sapin. ©FTV

La délégation haut-savoyarde avait fait forte impression lors de ce concours, qui a réuni près de 73 participants dans différents rôles (lutins, mères Noël, pères Noël...) et un public de quelque 200 personnes.

"Savoir parler aux enfants"

Pour Maurice, il s'agit d'une récompense de son travail auprès des enfants : "Il faut savoir parler aux enfants. On est dans un monde difficile. La seule chose qu'il faut, c'est un peu d'amour. Les enfants nous donnent du carburant pour qu'on œuvre au mieux. En échange, nous devons leur rendre toute la bienveillance possible. Et comme c'est Noël, on a un intérêt commun ! Nous, nous voulons leur bien-être. Et eux, ils veulent des cadeaux donc ils sont très gentils et bienveillants."

La prochaine édition du championnat du monde des Pères Noël devrait, de nouveau, avoir lieu en Suède au mois de janvier. Reste à savoir si Maurice pourra y défendre son titre.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité