Info France 3. Régionales 2021 en Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez en tête selon notre sondage

Laurent Wauquiez est largement favori des élections régionales des 20 et 27 juin prochain. Selon un sondage Ipsos Sopra Stéria pour France 3 / France Bleu, l'actuel président LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes devance au 1er tour le Rassemblement National, puis au 2nd l'union Gauche-Ecologistes.

Laurent Wauquiez, chef de file Les Républicains, garderait son siège de président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, selon un sondage Ipsos Sopra Steria publié le 4 mai 2021
Laurent Wauquiez, chef de file Les Républicains, garderait son siège de président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, selon un sondage Ipsos Sopra Steria publié le 4 mai 2021 © Jeff Pachoud/AFP

Officiellement, il n'est pas encore candidat déclaré à sa propre succession, mais Laurent Wauquiez est le grand favori des élections régionales des 20 et 27 juin 2021. Selon un sondage Ipsos Sopra Steria pour France 3 et France Bleu publié ce 4 mai, l'actuel président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, chef de file Les Républicains, ferait largement la course en tête, au premier comme au second tour. Se plaçant derrière le candidat LR au premier tour, André Kotarac (Rassemblement National) glisserait sur la troisième marche du podium au second tour, derrière la liste d'union de la Gauche et des Écologistes.

Indétrônable Laurent Wauquiez ?

Si le 1er tour de scrutin avait lieu dimanche prochain, 31% des intentions de vote se porteraient sur la liste soutenue par Les Républicains et l'UDI. Même sans être pour l'heure candidat, Laurent Wauquiez relèguerait ses adversaires politiques loin derrière. La liste menée par André Kotarac pour le Rassemblement National suivrait à douze points avec 19% des intentions de vote. Bruno Bonnell (liste LREM et Modem) recueillerait 16% des suffrages exprimés. Enfin, les Écologistes emmenés par Fabienne Grébert arriveraient en quatrième position, suivis par les Socialistes conduits par Najat Vallaud-Belkacem.

Rien ne semble vouloir entamer la solidité de Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes. L'actuel président de la collectivité peut user à la fois de sa notoriété, de la fidélité de son électorat et de son bilan à la tête de la Région. Des huit candidats potentiels à ces élections régionales, il est le seul à bénéficier d'une bonne opinion (53% contre 31% pour Najat Vallaud-Belkacem). Et le bilan de la majorité sortante est globalement jugé positif : 62% des personnes interrogées le trouvent bon voire excellent. 

Une union de la Gauche et des Écologistes peut-elle être payante ?

Avec 13% d'intentions de vote pour la liste d'Europe Écologie Les Verts au premier tour, 11% pour celle des Socialistes, 5% et 2% pour celles emmenées respectivement par Cécile Cukierman (Parti Communiste-France Insoumise) et Chantal Gomez pour Lutte Ouvrière, si l'union fait la force, elle ne devrait pas suffire pour un second tour victorieux. Dans l'hypothèse d'une quadrangulaire, Laurent Wauquiez l'emporterait avec 34% des intentions de vote, selon notre enquête. En revanche, l'union de la gauche passerait devant le Rassemblement National quelle que soit sa chef de file désignée après fusion.

Autres enseignements de ce sondage : dans l'hypothèse d'une quadrangulaire et d'une fusion au second tour, la gauche ne fait pas le plein du report de voix. Les Socialistes pourraient ainsi voir 10% à 18% de leurs électeurs se tourner vers la liste LREM de Bruno Bonnell. Mais, surtout, la notoriété de Najat Vallaud-Belkacem ne semble pas avoir l'effet escompté. L'ancienne ministre de l'Éducation nationale sous la présidence de François Hollande a du mal à capitaliser sur son nom. Elle obtiendrait 26% au second tour. Un point de moins que Fabienne Grébert (EELV), la conseillère municipale d'Annecy, inconnue de 93% des personnes sondées.

À droite, des valeurs sûres

Que ce soit chez Les Républicains, ou pour le Rassemblement National, l'électeur se montre cohérent. C'est une question de fidélité, mais également de détermination. Ainsi, 63% des électeurs qui voteraient Laurent Wauquiez se disent certains de leur choix. C'est encore plus vrai à l'extrême-droite. Quasiment 8 électeurs sur 10 affirment qu'ils ne changeront pas d'avis lorsqu'il s'agit de voter pour Andréa Kotarac, le candidat du Rassemblement National.

La sécurité en toile de fond du scrutin ?

La délinquance, voilà la préoccupation majeure des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes, 40% d'entre eux citent ce thème en premier. Vient ensuite l'épidémie de Covid-19, puis l'immigration à égalité avec l'environnement. Délinquance, immigration... Des thèmes qui résonnent au sein de l'électorat de droite, sans être des compétences de la Région.

Ce sondage Ipsos Sopra Steria a été réalisé via internet selon la méthode des quotas, du 27 au 29 avril 2021, auprès de 1 000 personnes inscrites sur les listes électorales d’Auvergne-Rhône-Alpes, constituant un échantillon représentatif des habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes âgés de 18 ans et plus.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections région auvergne-rhône-alpes la république en marche rassemblement national europe écologie les verts parti socialiste parti communiste la france insoumise