Isère : un important réseau de drogue démantelé, 12 personnes interpellées dans l'agglomération de Grenoble et de Lyon

L'opération a été menée à l'aube le lundi 14 juin simultanément à Grenoble et à Lyon. Le réseau, depuis des mois sous surveillance, opérait notamment autour de la place Charles Dullin à Grenoble. 5 hommes et 2 femmes âgés de 20 ans à 32 ans ont été mis en examen

Palais de justice de Grenoble
Palais de justice de Grenoble © Isabelle Guyader France 3 Alpes

Cela faisait des mois que l'Unité de lutte contre les stupéfiants et l'économie souterraine de la Sûreté Départementale de l'Isère menait son enquête sur ce trafic de stupéfiants autour de la place Charles Dullin à Grenoble..

Après enquête préliminaire puis sur commission rogatoire d'un juge d'instruction, les policiers, au fil du temps ,de leurs investigations et une surveillance étroite, sont parvenus à identifier plusieurs individus impliqués dans ce trafic, et à déterminer leurs rôles respectifs.

De quoi lancer une vaste opération conjointe le 14 juin dès 6 heures du matin. 

Un important dispositif a été déployé : 90 fonctionnaires dont une quarantaine de la Sureté Départementale de Grenoble, des unités de voies publiques . Des équipages cynophiles spécialisés en recherche de stupéfiants ont participé à l'opération. 

Des policiers de Lyon, Saint-Etienne, de Chambéry sont venus en renfort, ainsi qu'un équipage de la gendarmerie.

Les interpellations ont été déclenchées au même moment sur l'agglomération grenobloise et sur l'agglomération lyonnaise. D'autres arrestations ont été éffectuées les jours suivants.

"Au final, 12 personnes ont été interpellées, 5 hommes et 2 femmes âgés de 20 ans à 32 ans, ont été placées en garde-à-vue" indique ce soir Eric Vaillant, le procureur de la République de Grenoble, qui détaille le fruit des perquisitions.

Les fouilles des domiciles ont permis de découvrir :

Tous ont été déférés devant le juge d'instruction et mis en examen pour "de trafic de stupéfiants, participation à une association de malfaiteurs et recel de bien provenant de la cession de stupéfiants"

Quatre d'entre eux sont placés en détention provisoire.

Un autre, âgé de 29 ans a été déféré devant le parquet en vue d'une comparution immédiate "pour trafic de stupéfiants". Son réseau est distinct de celui qui faisait l'objet de l'instruction,

Il est placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers