Isère : un nouvel éboulement sur la route de la Bérarde coupe totalement l'accès au hameau

Publié le Mis à jour le

Ce dimanche 15 août, aux alentours de 7 h 30, un nouvel éboulement a obstrué la RD 530 à la hauteur du lieu-dit Champébran, sur la commune de Saint-Christophe-en-Oisans (Isère). Cette route déjà difficilement praticable depuis ce jeudi, est à présent complétement coupée pour une durée indéterminée.

La RD 530 qui mène à la Bérarde, sur la commune de Saint-Christophe-en-Oisans (Isère), est décidément maudite. Ce dimanche 15 août, aux alentours de 7 h 30, un nouvel éboulement a obstrué cette voie, à la hauteur du lieu-dit Champébran. 


Trente mètres de cube de roche se sont effondrés sur cette route, sans faire de blessé. En ce début de matinée, des géologues et le RTM procèdent à une reconnaissance aérienne du terrain pour savoir, si l'éboulement s'est bel et bien terminé. 

En attendant la mesure du risque d'éboulement de la zone, aucune action de dégagement n'a été entreprise par les services des routes départementales. C'est aux alentours de 11 heures que des travaux de déblaiement de terrain ont débutés. Selon les sapeurs-pompiers de l'Isère, la route "sera partiellement rouverte d'ici 12 heures".   

Coulée de boue et éboulements  

Hier encore, l'accès à la Bérarde n'était possible que par convoi de 8 à 10 heures le matin, et de 16 à 18 heures le soir. Des dispositions avaient été prises par le département et la commune de Saint-Christophe-en-Oisans, suite à de violents orages dans la région.

 



Ce jeudi 12 août, un éboulement et une importante coulée de boue sur la départementale 530, avaient déjà rendu difficile l'accès à la Bérarde.