Le bois de plus en plus prisé pour la construction de bâtiments en Isère

Bâtiments publics ou maisons individuelles, le bois séduit de plus en plus pour la construction en Isère. Le prix et la rapidité des chantiers sont les deux principaux arguments qui jouent en sa faveur.

Par Yann Gonon

A Villard-Saint-Christophe en Isère, sur le plateau matheysin, une nouvelle école vient d'être construite pour accueillir les nouveaux élèves. Elle remplace deux bâtiments vétustes et c'est le bois qui a été choisi. Pour le maire, Serge Mora, c'est une question de coût mais aussi de délai de chantier : "au début on était sur une construction traditionnelle qui nous aurait coûté 1,3 millions" explique le premier magistrat. Finalement, la construction en bois fera baisser la facture à 950 000 euros pour 10 mois de travaux.

Autre exemple, à Grenoble, dans le nouveau quartier du pôle scientifique. Ici, c'est le nouveau siège de la fédération du BTP qui se démarque. A l'intérieur comme à l'extérieur, de la charpente aux menuiseries, le bois est omniprésent. Une démonstration des possibilités du matériau et aussi une vitrine pour la profession comme l'explique Emmanuel Roy de la fédération : "l'idée, c'était de mettre en avant le savoir faire des entreprises ... de par l'utilisation de tous ces matériaux".

Douglas, pin ou épicéa, le bois ne vient pas toujours de la région, mais les entreprises de construction sont toutes iséroises, ce qui dynamise l'économie locale.

Construction et filière bois
Serge Mora, maire de Villard-Saint-Christophe - Emmanuel Roy, chargé de mission Fédération du BTP de l'Isère - Cécile Bonnefoi, architecte et maître d'ouvrage. Reportage : Xavier Schmitt - Grégory Lespinasse - Jean-Pierre Ardito.



Sur le même sujet

Archive INA : Jean d'Ormesson dans l'émission montagne de France 3

Près de chez vous

Les + Lus