Disparition d'un base-jumper en Isère en 2014 : des vêtements et des ossements retrouvés

Photo d'illustration. / © Thibault Raisse - Maxppp.
Photo d'illustration. / © Thibault Raisse - Maxppp.

Mercredi 16 janvier 2019, les secouristes du PGHM de l’Isère ainsi que des militaires de la gendarmerie, ont retrouvé des vêtements et des ossements humains d’un base-jumper qui était porté disparu depuis 2014, à Choranche en Isère. 

Par Mai-Linh Nguyen-Stephan

C’est sur les hauteurs de Choranche en Isère, que des vêtements et des ossements humains, d’un base-jumper disparu en 2014, ont été retrouvés par 4 secouristes du PGHM et les militaires de la gendarmerie, ce mercredi 16 janvier 2019. 

L’histoire remonte au 1er juin 2014. Deux hommes se sont élancés du site de Bournillon, un spot reconnu pour le saut extrême. Mais à l’arrivée, l’un d’entre eux n’a jamais atterri. 
 

Pendant plusieurs jours, des recherches ont donc été mises en place afin de retrouver le base-jumper disparu, mais elles n'ont rien donné
 
 

C’est en décembre dernier, grâce à un randonneur qui a retrouvé un casque avec une caméra intégrée, que les recherches ont pu reprendre. 

Après exploitation de la vidéo, cette dernière a permis de déterminer l’endroit exact où s’est produit l’accident du base-jumper. 

Le lieu étant difficile d’accès, les secouristes du PGHM et les militaires de la gendarmerie ont dû être hélitreuillés. C’est donc à cet endroit qu’ils ont découvert des vêtements et des ossements humains. 

A l’heure actuelle, la gendarmerie de Saint-Marcellin a ouvert une enquête, en vue de déterminer les causes exactes du décès et d’identifier la victime de façon formelle.
 

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : connaissez-vous le jeu de la chasse aux galets ?

Les + Lus