Double meurtre en Isère : le fils du couple interpellé à Montpellier et placé en garde à vue

Cinq jours après la découverte macabre de deux corps calcinés dans une habitation à Châteauvilain, en Isère, le fils du couple tué a été interpellé ce samedi 2 décembre à Montpellier. L'adolescent de 15 ans a été placé en garde à vue. L'autopsie des dépouilles avait révélé des impacts de balles.

Il était ardemment recherché depuis le début de la semaine, depuis l'incendie de son domicile, la maison de ses parents à Châteauvilain, dans le nord du département de l'Isère.

Deux corps avaient été retrouvés carbonisés à l'intérieur de l'habitation par les pompiers, tôt ce lundi 27 novembre. Il s'agirait "vraisemblablement des propriétaires" avait révélé vendredi, le procureur de la République de Grenoble. 

"Valentin a été interpellé ce jour en fin de matinée à Montpellier", indique Eric Vaillant ce samedi 2 décembre.

Ce sont les gendarmes de la Section de recherches et du Groupe d'observation et de surveillance de Montpellier qui ont procédé à l'arrestation de l'adolescent de 15 ans, qui a aussitôt été placé en garde à vue. Il était recherché "comme témoin" par les forces de l'ordre depuis le drame. Un appel avait été lancé ce jeudi 30 novembre par la gendarmerie de l'Isère pour tenter de le retrouver. 

Des impacts de balles

Son père, ingénieur âgé de 58 ans, et sa mère de 52 ans qui travaillait à domicile, ont péri dans les flammes mais leurs dépouilles présentent également des plaies par arme à feu  : au niveau du crâne pour les deux et au thorax pour l'un des deux corps.

Le parquet de Grenoble avait annoncé, ce vendredi 1er décembre, l'ouverture d'une information judiciaire pour "assassinats et destruction par incendie", après que la procureure de Bourgoin-Jallieu se soit dessaisie du dossier. 

Avec l'arrestation du fils du couple, les enquêteurs espèrent résoudre les nombreuses énigmes qui entourent cette affaire. Pourquoi Valentin n'a-t-il pas donné signe de vie depuis une semaine ? Etait-il présent au moment des faits, dans l'habitation où il résidait avec ses parents ? 

Il faudra attendre la fin de la garde à vue du mineur pour en savoir davantage : "S’agissant d’une instruction et d’un mineur en cause il ne sera pas possible de donner d’autres informations avant que la juge d’instruction décide des suites à donner", indique le procureur de la République de Grenoble.

L'autre enfant du couple, l'aîné, avait lui quitté les lieux la veille du drame, le dimanche, pour se rendre dans sa ville d'étude. Les enquêteurs ont découvert qu'un véhicule habituellement utilisé par le père pour se rendre au travail avait disparu. La voiture de type "Picasso" a été retrouvée dans la Drôme, à environ 40 km de l'habitation familiale.

L'enquête a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Grenoble.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité