Athlétisme. "J'espère sauter plus haut" : sacré champion de France en salle, le perchiste Thibaut Collet en route vers les JO

Thibaut Collet a été sacré champion de France de saut à la perche, ce dimanche 18 février, à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône. Un quatrième sacre pour le Grenoblois, qui lui offre de belles perspectives à quelques mois des JO de Paris 2024.

À six centimètres de sa meilleure marque de l'hiver, mais l'essentiel est acquis. Dimanche, l'Isérois Thibaut Collet a été sacré champion de France de saut à la perche en salle à Miramas (Bouches-du-Rhône) avec un bond à 5m76.

L'Isérois décroche ainsi un quatrième titre national, son deuxième en salle après 2022 (5m81). "Le but était de gagner. Je suis un peu déçu d'avoir raté 5m82. Mais il y a quand même de très bonnes choses donc je suis content", a-t-il réagi.

"Le but en championnat, c'est de gagner donc le contrat est rempli. C'est un quatrième titre et il faut continuer comme ça. J'espère sauter plus haut dans les prochaines compétitions", a poursuivi le perchiste. Plusieurs rendez-vous vont s'enchaîner dans les prochaines semaines : "Jeudi, il y a le All Star Perche. Samedi, je serai à Rouen. Il y a donc de belles échéances à venir pour sauter très haut donc c'est cool."

Quelques dates avant les JO

Début février, Thibaut Collet avait réalisé 5m82 lors du Pole Vault Summit de Reno, dans le Nevada : sa meilleure marque de l'hiver après seulement quelques sauts : "Ça confirme que, même en faisant des erreurs à l'échauffement, j'arrive à faire des performances de bon niveau, puisque ça reste les minima olympiques. Je suis content. En étant plus intelligent sur les échauffements, il y a moyen de gagner quelques sauts et de gratter une performance plus élevée", s'était-il alors réjoui.

"L'objectif de l'hiver est de prendre un maximum de repères pour cet été. Ça peut potentiellement passer par de bons résultats et une médaille à Glasgow" lors des Mondiaux d'athlétisme en salle, qui se dérouleront du 1er au 3 mars prochain.

Puis, viendra le temps des préparatifs pour le grand rendez-vous de l'année, les Jeux olympiques de Paris : "Forcément, dans ma position en étant déjà qualifié, j'y pense tous les jours. Je me dis que ça se rapproche chaque jour. Mais il y a des étapes avant les JO, notamment cet hiver. On va voir comment ça se construit, mais j'ai hâte d'y être."