Grève du 9 janvier à Grenoble : revivez minute par minute la manifestation contre la réforme des retraites

Les manifestants sont arrivés sur la place de Verdun. / © Margot Desmas - FTV.
Les manifestants sont arrivés sur la place de Verdun. / © Margot Desmas - FTV.

Nouvelle mobilisation ce jeudi 9 janvier 2020 contre la réforme des retraites. A Grenoble, une manifestation a débuté à 10 heures au départ de la gare pour rejoindre la place de Verdun. 5400 personnes ont défilé selon la préfecture. Revivez, minute par minute dans cet article, cette manifestation.

Par Yann Gonon avec Margot Desmas et Céline Aubert.

Les syndicats appellaient à une nouvelle journée de grève et de manifestations un peu partout dans le pays ce jeudi 9 janvier 2020 pour s'opposer à la réforme des retraites voulue par le gouvernement. Il s'agissait de la quatrième journée de mobilisation depuis le 5 décembre dernier. A Grenoble, le défilé est parti de la gare à 10 heures pour s'achever sur la place de Verdun. Selon la préfecture de l'Isère, 5400 personnes ont manifesté ce jour.

La rédaction de France 3 Alpes était mobilisée. Retour sur cette manifestation, minute par minute.


17h30 : la préfecture de l'Isère communique enfin sur le nombre de manifestants. Selon le décompte de la police, 5400 personnes ont défilé à Grenoble.

15h45 : sollicitée en milieu d'après-midi pour établir le bilan de la manifestation, la préfecture de l'Isère se refuse à communiquer le nombre de manifestants présents ce matin dans les rues de Grenoble. 

14h25 : un porte-parole des gilets jaunes s'est lui aussi exprimé : "Depuis combien de temps manifestons-nous pour que le gouvernement nous donne le droit de vivre ? Il est temps que tout cela s'arrête".

14h10 : Force Ouvrière de son côté prône une grève "jusqu'à satisfaction des revendications", à savoir, le  "retrait du projet de réforme". Selon le syndicat, "le gouvernement n'a pas envie de discuter" et "il faut qu'on pèse dans les négociations, on doit gagner".

14h05 : les leaders syndicaux ont pris la parole tour à tour sur la place de Verdun. "On va continuer demain, après-demain, samedi et dimanche" promet la CGT qui, au-delà de sa contestation du projet de réforme des retraites, aligne plusieurs autres revendications : porter le SMIC à 1800 euros, lutter contre la précarité, appliquer l'égalité salariale et rétablir ISF.

13h45 : la CGT évoque 25 000 manifestants ce jeudi dans les rues de Grenoble. Pas encore de bilan du côté de la police mais il y a fort à parier que les chiffres seront bien différents. Lors de la dernière manifestation, le 17 décembre dernier, les syndicats avaient annoncé 28 000 manifestants quand la police n'en dénombrait que 8500.
 

13h10 : pas encore de chiffre officiels concernant la mobilisation de ce jeudi à Grenoble. Plusieurs milliers de personnes ont en tout cas à nouveau manifesté dans les rues de la ville. 

13h00 : selon nos informations, un groupe de gilets jaune a tenté de rejoindre la gare pour manifester son soutien aux cheminots mais la police les a bloqués.

12h55 : les manifestants arrivent à la préfecture, sur la place de Verdun. 
 
La place de Verdun à Grenoble où se termine la manifestation / © Céline Aubert - FTV.
La place de Verdun à Grenoble où se termine la manifestation / © Céline Aubert - FTV.

12h50 : les manifestants sont au centre-ville. En passant devant le retaurant McDonald's près de la place Grenette, ils lancent "Mac Do, paye tes impôts" !
 


12h45 : le cortège doit aboutir sur la place de Verdun, les manifestants se trouvent en ce moment sur la place Victor Hugo.
 


12h40 : la contestation en mode "humour". Quand deux manifestantes grimées en "poulettes à plumer" caquètent dans le cortège, cela donne çà :
 


12h30 :  le porte-parole du NPA Olivier Besancenot a estimé ce jeudi que le projet de réforme des retraites pouvait être "balayé en 48 heures" si la mobilisation se "généralis(ait)", en jugeant que "la grève par procuration, ça va pas suffire". Alors que la France "tourne au ralenti depuis le début du mois de décembre", "il faut qu'elle s'arrête une bonne fois pour toutes pendant 48 heures pour qu'on en finisse", a-t-il souhaité sur BFMTV, depuis un dépôt de la RATP.


12h25 : le défilé poursuit sa route. Quelques slogans hostiles aux forces de l'ordre ont fusé devant la chambre de commerce. L'institution est gardée par les CRS. Aucun débordement n'est signalé pour l'instant par nos équipes sur place.
 


12h15 : "Tout est ouvert" sur la question de l'âge pivot dans le débat sur la réforme des retraites, a estimé jeudi le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, soulignant que l'important est "d'atteindre l'équilibre financier en 2027".


12h05 : pour maintenir la tension, la CFDT a lancé une pétition contre l'âge pivot, qui a dépassé 71.000 signatures ce jeudi. Le syndicat prévoit des rassemblements un peu partout samedi, jour également choisi par l'intersyndicale hostile à la réforme pour une cinquième mobilisation.


11h55 : la manifestation se poursuit à Grenoble. Parti de la gare peu après 10 heures, le défilé doit aboutir place de Verdun, en face de la préfecture. Les manifestants remontaient le boulevard Gambetta peu avant midi. Pas encore d'estimation concernant le nombre de participants.
 


11h50 : jour de manifestations, ce jeudi est aussi un nouveau jour de grève, notamment dans l'éducation nationale. De nombreux enseignants ont rejoint les différents cortège. L'académie de Grenoble vient de dévoiler le taux de grévistes à la mi-journée. Dans les collèges, 21,4 % des enseignants sont en grève. Ils sont 15,44 % à faire grève dans les lycées professsionnels, 12,98 % dans les lycées et 13,53 % dans le premier degré. L'académie de Grenoble regroupe les départements de l'Isère, de la Savoie, de la Haute-Savoie, de la Drôme et de l'Ardèche.


11h45 : les chants succèdent aux slogans. "Oh Macron ciao, Macron ciao, Macron ciao ciao ciao". Une version spéciale de la chanson Bella Ciao est interprétée par les manifestants. 
 


11h35 : "notre avenir est extrêmement noir" s'inquiète un réalisateur, intermittent du spectacle, présent dans le cortège. Lui redoute le "chacun pour soi" pour défendre son propre système de retraite.
 

11h25 : des perturbations sont signalées ce matin sur le parcours du tramway. Les manifestants bloquent la circulation du tram E sur le cours Jean Jaurès. Des perturbations sont en cours également sur la ligne B. La TAG fait le point minute par minute sur son compte twitter.
 


11h20 : des manifestations sont prévues dans la plupart des grandes villes et notamment à Clermont-Ferrand. Vous pouvez suivre la mobilisation dans cet article.
 

11h05 : des manifestants de toutes les générations dans le cortège grenoblois ce jeudi contre la réforme des retraites. 
 
Une manifestante dans le cortège contre la réforme des retraites / © Céline Aubert - FTV.
Une manifestante dans le cortège contre la réforme des retraites / © Céline Aubert - FTV.


11h00 : dans le cortège, des étudiants scandent "bloquer le pays" ou encore "la loi du patronnat on en veut pas".
 


10h55 : Plus de 50 minutes après le début du défilé, une partie des manifestants part tout juste de la gare. Le reste du groupe est à l'arrêt sur le cours Jean Jaurès.
 


10h45 : parmi les manifestants, Romain, enseignant à l'université. Pour lui, le projet du gouvernement de réforme des retraites a permi de faire converger les colères. Il dénonce une "attaque en règle" de l'université publique.
 


10h35 : des gilets jaunes et des étudiants ont rejoint le cortège. 
 

10h25 : les manifestants protestent contre le projet de réforme des retraites. "Retraite par points, retraite très loin et retraite sans rien" peut-on notamment lire sur l'une des banderoles déployées par la CGT dans le cortège. "Taxons le capital" pour une retraite pleine à 60 ans propose le syndicat.
 
Taxer le capital pour des retraites "pleines" à 60 ans, c'est l'une des propositions de la CGT. / © Céline Aubert - FTV
Taxer le capital pour des retraites "pleines" à 60 ans, c'est l'une des propositions de la CGT. / © Céline Aubert - FTV

10h15 : depuis le 5 décembre, première journée de grève et de manifestations dans toute la France, la mobilisation a baissé. Le nombre de manifestants dans les rues sera particulièrement scruté aujourd'hui. Pour l'instant, près d’un millier de manifestants sont présents sur l’avenue Alsace-Lorraine, comme l'ont constaté nos envoyés spéciaux sur place.
 


10h05 : la manifestation démarre depuis la gare de Grenoble.
 

Comme lors des précédentes journées de mobilisation, les syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF ont appelé une nouvelle fois à marcher contre le projet de réforme. Voici le parcours de la manifestation prévue dans les rues de Grenoble.
 

Le bras de fer engagé entre les syndicats et le gouvernement dure depuis plus d'un mois maintenant. Lors de la précédente journée de manifestation, entre 8500 (selon la police) et 28 000 (selon les syndicats) personnes avaient défilé dans les rues de Grenoble.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus