• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le recours contre la fermeture de la mosquée Al-Kawthar examiné par le tribunal administratif de Grenoble

Le président et le secrétaire de l’association AMD, association gestionnaire de la mosquée Al-Kawthar, au tribunal administratif de Grenoble / © Céline Aubert / France 3 Alpes
Le président et le secrétaire de l’association AMD, association gestionnaire de la mosquée Al-Kawthar, au tribunal administratif de Grenoble / © Céline Aubert / France 3 Alpes

Le tribunal administratif de Grenoble examine, ce vendredi 8 février, le recours contre l'arrêté préfectoral ordonnant la fermeture de la mosquée Al-Kawthar. Recours déposé par l'association gestionnaire de la mosquée, dont l'imam est accusé d'incitation à la haine.

Par AH avec Céline Aubert

Le président et le secrétaire de l’association AMD, association gestionnaire de la mosquée Al-Kawthar, se sont présentés à l'audience du tribunal administratif de Grenoble ce vendredi à 11 heures.

Ils ont déposé un recours pour suspendre l’arrêté préfectoral ordonnant la fermeture du lieu de culte dont l'imam est accusé d'incitation à la haine et la violence.
 

Et ils s'expliquent à la barre.

Le porte-parole de l’association a pris la parole, il souhaite montrer que "l’arrêté préfectoral de fermeture porte une atteinte grave et illégale à une liberté fondamentale qui est la liberté de culte."

Il prend par ailleurs la défense de l'imam révoqué par l'association depuis cette affaire.

« L’imam peut paraître parfois « rugueux » car il a parfois un discours de rigueur concernant la pratique de la religion mais il n’a jamais incité à la violence » assure le porte-parole de l’AMD

La préfecture de l’Isère de son côté justifie l’arrêté de fermeture, fondé sur "des éléments solides", "une enquête approfondie des services de renseignement" et des « propos anciens et récurrents » de l’imam visé.

Elle évoque une liste « édifiante » de « figures illustres de la mouvance djihadiste grenobloise » qui fréquentent la mosquée Al-Kawthar. Certains habitent Echirolles et auraient choisi la mosquée de la Villeneuve pour son « attrait ».

En réponse, le porte-parole de l’association gestionnaire de la mosquée Al-Kawthar demande à la sécurité intérieure de les aider à se protéger et se débarrasser des fidèles proches de la mouvance djihadiste. « Nous allons dans le même sens » affirme-t-il.

 

Sur le même sujet

David Kimelfeld

Les + Lus