• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble : 4 eme édition de la fête des Tuiles

Les spectateurs participent à une marche avec des marionnettes géantes le 6 juin 2015 à Grenoble, lors de la première édition de la Fête des Tuiles, en hommage à une journée d'émeute en 1788 lorsque les habitants ont jeté des tuiles sur les soldats du roi. / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Les spectateurs participent à une marche avec des marionnettes géantes le 6 juin 2015 à Grenoble, lors de la première édition de la Fête des Tuiles, en hommage à une journée d'émeute en 1788 lorsque les habitants ont jeté des tuiles sur les soldats du roi. / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Grenoble en fête, c'est pour le samedi 8 juin 2018. La ville célèbrera la 4eme édition de la fêtes des Tuiles. Une idée "révolutionnaire" lancée par son maire Eric Piolle, en référence à la journée des Tuiles du 7 juin 1788 dans la capitale des Alpes.

Par Daniel Despin

"Prenons la rue !". C'est le mot d'ordre de la fête des Tuiles de Grenoble lancée en 2015 par Eric Piolle, le maire. Elle rend hommage au peuple grenoblois qui s'est insurgé le 7 juin 1788 en lançant des tuiles sur les troupes royales. 

Les habitants sont invités à s'emparer de leurs rues pour y faire la fête et partager sans compter. Un repas, une danse, du sport ou des idées, tout ce qui peut se partager. Pour l'occasion, les cours Jean Jaurès et Libération vont vibrer au son des initiatives citoyennes des associations, des commerçants et des artistes. Cette année encore le programme de la 4 eme édition est chargé.

De 10 heures à minuit, la ville devient un terrain de jeu et le trait d'union entre ses différents quartiers. 6 grandes scènes vont jalonner le parcours de la fête. Musique amplifiée, Hip-Hop, rythmes des Balkans, des Carpates, du Caucase ou du Burkina, Grenoble ouvre son espace urbain à toutes les cultures...jusqu'à l'agriculture.

Ne vous étonnez pas si vous croisez un âne ou des brebis en train brouter l'herbe des lignes de tramway...Elles aussi, sont invitées à la fête des tuiles. 

Révolutionnaire non ?


A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus