Grenoble : une équipe de chercheurs crée un patch pour les diabétiques qui peut éviter des amputations

Une start-up grenobloise, Grapheal a remporté ce mercredi 16 octobre le 3e prix du concours national de start-ups EDF Pulse pour son innovation médicale : un patch intelligent, une première mondiale qui va faciliter la vie de 120 000 patients diabétiques en France.
 
Vincent Bouchiat, PDG de Grapheal ; Antoine Bourrier directeur technique; Behnaz Djoharian Directrice informatique; Riadh Otmen Ingénieur matériaux
Vincent Bouchiat, PDG de Grapheal ; Antoine Bourrier directeur technique; Behnaz Djoharian Directrice informatique; Riadh Otmen Ingénieur matériaux © Grapheal
Une équipe de chercheurs grenoblois vient de recevoir une récompense pour un patch intelligent qui soigne et surveille à distance l’état d’une plaie à risque. Une première dans le cadre de la télémédecine.
 
Schéma du patch Grapheal
Schéma du patch Grapheal © Grapheal


Chaque année en France, 120.000 patients diabétiques sont admis aux urgences pour des ulcères aux pieds, dont 10.000 ressortent amputés. Grapheal,  jeune start-up grenobloise, apporte une réponse thérapeutique et un diagnostic avec un patch intelligent. Il suit la cicatrisation et signale l’état de la plaie à distance aux professionnels de santé.
 
Patch intelligent
Patch intelligent © Grapheal


Ils ont mis au point le premier patch intelligent qui est capable de soigner et d’informer à distance l’équipe soignante de l’état de la plaie du patient. Cette innovation est la première à utiliser le graphène, nanomatériau qualifié de « matériau du XXIè siècle », à la santé. Ces chercheurs ont découvert que ce nanomatériau est biostimulant, c’est-à-dire que les cellules se régénèrent plus vite à son contact.
 
Application smartphone
Application smartphone © Grapheal


Ils ont choisi d’apporter une réponse de suivi diagnostique aux patients diabétiques couplé à une solution de télémédecine. Un problème de suivi dans le soin des plaies peut aller jusqu’à l’amputation d’un membre. Le patch Grapheal possède deux pouvoirs, l’un thérapeutique, l’autre d’interface de suivi pour les différents professionnels (diabétologue, infirmier, médecin) de santé qui peuvent intervenir.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
recherche sciences sorties et loisirs santé société