• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble : de nombreux emplois à pourvoir pour la coupe du monde de football féminin

Photo d'archives. / © Xavier Schmitt / France 3 Alpes
Photo d'archives. / © Xavier Schmitt / France 3 Alpes

Le bus de l'emploi du mondial de football féminin passera à Grenoble le mardi 9 avril. De nombreux profils sont recherchés pour des missions cet été, lors des 5 matches de la compétition qui se dérouleront en Isère.

Par France 3 Alpes

Logistique, restauration, service d'accueil : la coupe du monde de football féminin, qui se tiendra notamment à Grenoble du 7 juin au 7 juillet, recrute de multiples profils ! La capitale de l'Isère est l'une des neuf villes hôtes du mondial qui se tiendra cet été en France et l'organisation de la compétition va employer plus de 2 500 personnes dans tout le pays pour assurer différentes missions.
 

A Grenoble, le recruteur officiel passera le mardi 9 avril avec son bus de l'emploi. Il stationnera devant l'église Saint-Louis, rue Felix Poulat de 9h à 18h pour accueillir les candidats. Cette tournée du recrutement, entamée le 1er avril, passe dans toutes les villes qui accueilleront des matches : Le Havre, Paris, Valenciennes, Lyon, Grenoble, Nice, Reims et Rennes.
 

"Les personnes qui le souhaitent pourront venir proposer leur candidature spontanément aux conseillers professionnels chargés de faire passer les entretiens dans le bus", indique le recruteur, l'agence Proman. Parmi les profils recherchés : des agents logistiques, des serveurs et des professionnels de la restauration, des conducteurs de car, des animateurs mais aussi des hôtes/hôtesses d’accueil.

La plupart des candidats accompliront leur mission à partir de début juin et jusqu’à la fin de la compétition. En mai 2018, la Fifa était déjà passée dans la capitale des Alpes pour lancer le recrutement de 250 volontaires. Grenoble accueillera 5 des 52 matches de ce mondial de football féminin. . Et c'est Lyon qui accueillera les demi-finales les 2 et 3 juillet 2019 et la finale au parc OL, le 7 juillet. Alors à vos CVs !

 

Sur le même sujet

Haute-Loire : il faut sauver le busard cendré

Les + Lus