Grenoble : la page Wikipédia d'Olivier Noblecourt supprimée pour cause de “manque de notoriété”

Olivier Noblecourt, candidat aux municipales à Grenoble, lors d'une conférence de presse à Paris le 12 septembre 2019. / © Christophe Morin / MAXPPP
Olivier Noblecourt, candidat aux municipales à Grenoble, lors d'une conférence de presse à Paris le 12 septembre 2019. / © Christophe Morin / MAXPPP

Candidat aux municipales à Grenoble, Olivier Noblecourt a vu sa page Wikipédia supprimée il y a quelques jours. L'utilisateur qui a suggéré l'idée est un retraité isérois se disant "au niveau zéro de l'engagement" politique.

Par M.D.

Depuis le 8 février, Olivier Noblecourt (ex-PS) n'a plus de page Wikipédia. La fiche de l'encyclopédie numérique qui lui était consacrée a été supprimée par "consensus clair (...) en raison du manque de notoriété de cette personne", peut-on lire dans les discussions archivées. La suppression de la page d'Olivier Noblecourt, candidat aux élections municipales à Grenoble et ancien délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, a été proposée par un certain Jean-Paul Corlin.

Cet utilisateur, très actif sur la plateforme, écrit notamment que "cet article, hors critère, a été créé à des fins électorales, car cette personne qui n'a jamais été membre de gouvernement, ni membre d'un parlement d'un pays souverain vient juste de déclarer sa candidature à la mairie d'une grand ville française". Il affirme que "Wikipédia n'est pas une vitrine pour créer la notoriété ou servir de support promotionnel mais au contraire, une encyclopédie en ligne qui évoque les personnalités déjà connues ou reconnues."
 

Une suggestion validée par d'autres utilisateurs de la plateforme qui se sont prononcés pour la suppression de la fiche, a repéré Le Dauphiné Libéré ce mardi. Seul un utilisateur était favorable au maintien de la page, mais il aurait "confondu Olivier Noblecourt avec son père", peut-on également lire sur Wikipédia.

 

"Je suis au niveau zéro de l'engagement"


Modification d'articles, édition, discussions... Jean-Paul Corlin a passé plus de 3 000 heures sur la plateforme depuis son inscription en décembre 2016, soit presque 3 heures par jour en moyenne, selon les statistiques utilisateurs de Wikipédia. L'adepte a 145 créations de page à son actif dont celle sur le Mouvement des Gilets jaunes, vue plus d'un million de fois depuis sa création. Nos confrères du Parisien avaient rencontré ce retraité du Vercors à l'époque. L'Isérois affirmait alors : "Je ne suis pas un Gilet jaune, je n'appartiens à aucun parti politique, je n'ai pas de religion, je suis au niveau zéro de l'engagement. Je cite autant Le Figaro que Le Parisien ou Libération."

Jean-Paul Corlin dit, dans sa fiche utilisateur, avoir débuté sur Internet en 1998. Il a ensuite fait ses premiers pas sur Wikipédia neuf ans plus tard, utilisant différents pseudonymes avant de reprendre son "propre patronyme". Le sexagénaire indique à nos confrères être féru d'histoire, il a notamment créé de nombreuses pages de l'encyclopédie numérique sur des monuments isérois, à l'image du château de Montfort à Crolles ou du prieuré de Chirens, s'appuyant à chaque fois sur de nombreuses sources. Contactés par France 3 Alpes, ni Olivier Noblecourt, ni Jean-Paul Corlin n'ont encore répondu à nos sollicitations.

 

Sur le même sujet

Les + Lus