C'est un évènement qui n'arrive que tous les dix ans en France : des aurores boréales ont été observées en Isère. Elles ne sont d'habitudes observables qu'à proximité du pôle Nord.

Il faut généralement se rendre à proximité du pôle Nord, en Laponie, pour avoir la chance d'en observer. Depuis quelques jours des aurores boréales ont été observées en France.

Plusieurs clichés ont été pris mardi 27 février dans la soirée, dans le Nord, en Bretagne mais aussi en Isère ! 

C'est grâce à la webcam du Collet d'Allevard, en Isère, que le phénomène a été capturé dans les Alpes. "Heureusement qu'elle a pu l'enregistrer, autrement on n'aurait eu aucune preuve d'aurores boréales aperçues en Isère, à une aussi basse latitude" commente Aurélien Miguet, météorologue amateur de Météo Centre-Isère. 

Un phénomène optique rare à observer

La rareté des aurores boréales participe largement à leur beauté. Celles-ci apparaissent environ une fois tous les 10 ans en France, uniquement lorsque "certaines particules de l'éruption solaire rentrent en contact avec le champ magnétique de la Terre" tente de vulgariser Aurélien Miguet. 

Ce passionné des phénomènes météorologiques explique qu'en temps normal le champ magnétique "retient" cette réflexion solaire. Ces derniers jours, "l'éruption solaire est particulièrement forte, ce qui permet d'observer des aurores boréales à des latitudes très basses comme en France". 

En plus de cela, de nombreuses conditions ont été réunies hier soir pour que ce "phénomène optique" soit observé : "le ciel était dégagé, l'air sec donc cela permettait une bonne visibilité, au niveau du Collet d'Allevard il y a peu de pollution lumineuse et la lune éclairait relativement peu" résume Aurélien Miguet.

Possibilité d'en revoir bientôt ?

A basse altitude, les nuages et la pollution lumineuse gênaient l'observation de ces aurores boréales. La présence d'une webcam était également une chance puisque les aurores boréales peuvent être très brèves et ne sont pas toujours visibles à l'œil nu. Certains photographes spécialisés utilisent des temps d'expositions assez long pour que celles-ci apparaissent à l'image.

A priori, il est peu probable que de nouvelles aurores boréales soient visibles de si tôt dans la région. Aucune nouvelle éruption solaire n'a été enregistrée dans la journée.