Isère : Jean-Pierre Barbier réélu président du Conseil départemental

Le président sortant du département de l'Isère, Jean-Pierre Barbier (LR), a été réélu jeudi pour un mandat de sept ans. Il a notamment annoncé la nomination de deux vice-présidents à l'environnement et à la transition écologique.

Une élection sans grand suspense ni enjeu. Depuis les élections départementales du 27 juin, la droite a renforcé sa majorité en Isère avec 20 cantons remportés sur 29, soit 40 élus. Le président sortant du Conseil départemental Jean-Pierre Barbier (Les Républicains) a été facilement réélu jeudi 1er juillet avec 42 voix contre 16 bulletins blancs. La gauche avait choisi de ne pas présenter de candidat.

L'élu du canton de la Bièvre entame donc son deuxième mandat à la présidence du département pour 7 ans, jusqu'en mars 2028. Les prochaines élections départementales ont été décalées d'un an en raison de la tenue de l'élection présidentielle au printemps 2027. Immédiatement après son élection, le président du département a rappelé quelques unes de ses priorités : la mise en place de la cantine à 2 euros pour les collégiens dès septembre, une mesure qui concerne 53 000 familles, mais aussi la prise en charge de 50% des coûts d'inscription dans un club sportif, également pour les collégiens.

Pour autant, Jean-Pierre Barbier avait prévu une surprise avec la nomination de deux vice-présidents à l'environnement et à la transition écologique, mesure assez rare, surtout dans une collectivité marquée à droite. Un troisième vice-président se chargera plus spécifiquement du bien-être animal, là encore, il s'agit d'un fait assez rare. Le président Barbier entend envoyer un signal fort aux électeurs isérois mais aussi à son opposition.

"Nous ne changeons pas nos valeurs, nous ne changeons pas notre méthode de travail. Par contre, c'est l'opportunité avec ce renouvellement de mandat, de rebalayer l'ensemble de nos compétences, y compris la compétence environnement. Ne pas changer forcément ce que nous faisions, mais simplement mieux le faire savoir", a-t-il indiqué.