Isère : la jeune fille de 15 ans retrouvée à Echirolles a "reconnu avoir tout inventé" : son enlèvement.. comme son viol

Elle avait été retrouvée prostrée à Echirolles dans l'agglomération de Grenoble. L'adolescente, âgée de 15 ans avait dit avoir été enlevée et violée. Une enquête avait été ouverte. Elle a ce vendredi 13 septembre "reconnu avoir tout inventé" indique ce soir le procureur de Grenoble Eric Vaillant
Illustration
Illustration © Isabelle Guyader FanceTV Alpes
"La jeune fille retrouvée dans un parc à Echirolles vient de reconnaître avoir totalement inventé son enlèvement puis son viol. Elle indique avoir fait elle même les scarifications. L’examen médical n’a pas mis en évidence de traces de violences sexuelles" indique ce soir le procureur de la République de Grenoble.

Un récit inventé de toutes pièces, par une jeune fille semble-t-il fragile qui a expliqué "qu'elle ne se sentait pas bien en ce moment"

Le Parquet avait ouvert une enquête "pour enlèvement, torture et viols sur mineure".

L'adolescente avait été retrouvée prostrée, dans un buisson, avenue de l'Industrie à Echirolles le jeudi 12 novembre au matin. 

Elle avait expliqué à la police avoir été enlevée une heure plus tôt à Claix, au sud de l'agglomération grenobloise, par "trois hommes encagoulés" qui l'avaient emmenée "encagoulée" en voiture dans un bois  où elle aurait été "frappée", "torturée" et "violée".
 
La jeune fille va être entendue pour "dénonciation de délit imaginaire", une infraction punie de 6 mois d’emprisonnement et 7500€ d’amende

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice