La radio France Bleu Isère victime d'un incendie criminel, les programmes locaux interrompus

Les locaux de France Bleu très endommagés après l'incendie de la nuit dernière. / © Isabelle Guyader - France 3 Alpes.
Les locaux de France Bleu très endommagés après l'incendie de la nuit dernière. / © Isabelle Guyader - France 3 Alpes.

Un incendie, vraisemblablement d’origine criminelle, a éclaté dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 janvier 2019 dans les locaux de la radio France Bleu Isère à Grenoble. Les dégâts sont importants, la radio ne diffuse pas ses programmes locaux ce lundi matin.

Par Yann Gonon

Les locaux de la radio France Bleu Isère, à Grenoble, ont été incendiés dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 janvier 2019. Les programmes locaux de la radio ne sont pas diffusés ce lundi matin.
 
Voir le reportage d'Isabelle Guyader et Maï-Linh Nguyen-Stephan.
 
 

France Bleu publie sur son compte twitter les premières images de l'incendie, vu de l'intérieur des locaux. Les dégâts sont très importants.
 

Le feu a éclaté peu après 2h30 la nuit dernière, avenue Félix Viallet, à Grenoble, au rez-de-chaussée de l'immeuble de 8 étages qui abrite la radio publique.
 
Les dégâts sont importants dans les locaux de la radio / © Isabelle Guyader - France 3 Alpes.
Les dégâts sont importants dans les locaux de la radio / © Isabelle Guyader - France 3 Alpes.

Une quinzaine de pompiers ont été dépêchés sur place. Une lance à eau a été déployée pour éteindre les flammes.

Selon nos confrères de France Bleu, "l'origine criminelle ne fait guère de doutes". Sur leur site internet, ils précisent "il y a eu deux départs de feu à l'intérieur des locaux et une porte d'entrée a été fracturée".

Toujours selon la radio publique, s'il n'y a pas de blessés, "les dégâts sont conséquents" et le personnel ne peut accéder aux locaux.
 
Les salariés de la radio publique ne peuvent accéder à leurs bureaux. / © Isabelle Guyader - France 3 Alpes.
Les salariés de la radio publique ne peuvent accéder à leurs bureaux. / © Isabelle Guyader - France 3 Alpes.

Selon le rédacteur en chef de France Bleu Isère, Léopold Strajnic, interrogé par ses collègues de France Info, aucune menace particulière n'avait été exprimée contre la radio et aucune revendication n'a été retrouvée sur place, ni reçue pour l'instant.

"Tout le rez-de-chaussée du bâtiment, l'openspace avec les bureaux des animateurs, des journalistes, est en partie détruit, mais ce sont surtout les fumées et les dégâts qui ont été causés dans tout le système électrique qui font que le  diagnostic précis des dégâts va prendre du temps", a précisé Léopold Strajnic, interrogé par France Info.
 

Le procureur de Grenoble Eric Vaillant s'est déplacé sur les lieux. La police scientifique est sur place pour réaliser les premières constatations.
 

 
Le procureur de Grenoble, Eric Vaillant est sur place. / © Jean-Christophe Solari - France 3 Alpes.
Le procureur de Grenoble, Eric Vaillant est sur place. / © Jean-Christophe Solari - France 3 Alpes.

Ce matin, le site internet de la radio prévient ses auditeurs : "France Bleu vous réveille chaque matin dès 6 heures. En ce lundi 28 janvier, cela ne sera pas possible".

Les réactions sont très nombreuses ce matin après l'incendie criminel qui a détruit les locaux de la radio.
 

Sibyle Veil et Guy Lagache, PDGère et numéro 2 de Radio France sont attendus à Grenoble dans l'après-midi.

 

Sur le même sujet

Les + Lus