Renaud Lavillenie participera au meeting de Grenoble et espère se qualifier pour les JO

Le perchiste français Renaud Lavillenie, encore en quête des minima olympiques, a annoncé lundi sa participation au meeting de Grenoble. L'événement se tiendra mercredi 19 juin à partir de 18h15, une occasion de se donner une chance supplémentaire de participer aux Jeux olympiques de Paris, quelques jours avant la clôture des selections.

C’est via son compte Instagram que le perchiste clermontois, Renaud Lavillenie a annoncé la nouvelle ce lundi 17 juin.  "La suite du programme sera donc un concours à Grenoble mercredi soir chez la famille Collet, lors du meeting Perche des Alpes," peut-on lire sur le réseau social.


Strappé à la cuisse, Lavillenie a échoué à passer les minima olympiques samedi au Bourget, où il s'est arrêté après trois essais manqués dès son entrée dans le concours à 5,60 m, loin des 5,82 m requis.

Le champion olympique de 2012, âgé de 37 ans, s'est blessé lors de son saut à 5,70 m au meeting de Pierre-Bénite il y a deux semaines et souffre depuis d'une lésion de l'aponévrose au niveau de l'ischio gauche.

Deux autres occasions d'obtenir une place après Grenoble

S'il n'y parvient pas à Grenoble, le Clermontois aura encore deux occasions pour réaliser les minima, d'abord ce samedi 22 juin au meeting de Toulouse, "avant d'abattre les dernières cartes" selon lui aux Championnats de France à Angers le 30 juin.

En cas de succès, il devra encore être sélectionné par la Fédération française d'athlétisme parmi les trois perchistes tricolores engagés, pour participer à ses quatrièmes Jeux.
Un seul autre perchiste tricolore, Thibaut Collet, a franchi les minima jusqu'à présent. Baptiste Thiery et Robin Emig, finalistes aux récents Championnats d'Europe à Rome, ont jusqu'au 30 juin pour les réussir à leur tour.

Outre son sacre olympique à Londres en 2012, l'ancien recordman du monde a pris la deuxième place du concours à Rio quatre ans plus tard et a fini 8e à Tokyo en 2021.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité