RUGBY. Grenoble rétrogradé en Nationale pour "raisons financières", le FCG fait appel pour se maintenir en Pro D2

Le FCG a été sanctionné par la Ligue nationale de Rugby pour "incertitudes budgétaires" et se voit rétrogradé en Nationale, la troisième division. Le club grenoblois va faire appel de la décision pour "prouver sa bonne foi" et "apporter les garanties nécessaires" au maintien du club en Pro D2.

C'est un coup de massue qui vient de s'abattre sur le FCG, trois jours après la fin de sa saison, et sa défaite face à Perpignan, en match d'accession en Top 14 (33-19).

Le club grenoblois, qui jouait une montée dans l'élite, se voit rétrogradé en Nationale, la division inférieure à la Pro D2, par la Ligue nationale de rugby pour "raisons financières".

L'annonce est tombée ce mardi soir par communiqué. "A la suite de l'audition le 11 mai 2023 du FC Grenoble Rugby et après analyse des pièces des dossiers, des rapports d'instructions et des arguments présentés par le club, la formation "Régulation" du Conseil de discipline du rugby français" a rétrogradé en Nationale le club isérois. 

"Incertitudes" et "incohérences" du budget

Cette décision résulte "de la situation nette retraitée négative prévisionnelle au 30 juin 2023 et du niveau des incertitudes budgétaires 2023/2024 non couvertes" par le club, précise encore la Ligue nationale de rugby (LNR).

Grenoble a également été sanctionné d'un retrait de 6 points "au classement du championnat dans lequel (il) évoluera au cours de la saison 2023/2024 en application de l'article 3.1.2 'incohérence et/ou invraisemblance du budget (initial et/ou actualisé)".

Dans un communiqué, Grenoble a annoncé son intention de faire appel "pour prouver (sa) bonne foi et (sa) volonté de remplir toutes les garanties demandées afin d'assurer au FCG l'avenir qu'il mérite au sein du rugby français".

"Assurer au FCG l'avenir qu'il mérite au sein du rugby français"

"Notre club connaît des difficultés financières (...) De nouveaux actionnaires sont entrés récemment au capital de la holding SPP détenant majoritairement le club avec la volonté de lui donner une nouvelle dynamique économique", souligne Grenoble. 

"Les dirigeants du club souhaitent rassurer l'ensemble des partenaires, abonnés et supporters quant à l'investissement de ses actionnaires qui apporteront toutes les garanties permettant à notre club de continuer la saison prochaine en Pro D2", assure-t-il dans son communiqué.

Le club isérois, qui avait quitté l'élite il y a quatre ans, a terminé la saison régulière à la deuxième place derrière Oyonnax, promu en Top 14 la saison prochaine après avoir remporté la finale de Pro D2 (14-3) face à ses voisins alpins.

Avec AFP.