Un SDF de 28 ans se présente au commissariat de Grenoble pour s'accuser d'un meurtre commis... près de Valenciennes

L'hôtel de police de Grenoble. / © Anne Hédiard / France 3 Alpes.
L'hôtel de police de Grenoble. / © Anne Hédiard / France 3 Alpes.

Un homme sans domicile fixe a été transféré de Grenoble à Valenciennes dans la nuit de mardi à mercredi. Ce week-end, il s'était rendu au commissariat de Grenoble pour s'accuser d'un meurtre commis dans le nord de la France quelques jours plus tôt.

Par Yann Gonon

Un SDF de 28 ans devait être transféré hier soir, mardi 15 octobre 2019 de Grenoble vers le palais de justice de Valenciennes où il pourrait être mis en examen pour meurtre. L'homme s'était rendu ce dimanche au commissariat de Grenoble pour s'accuser d'un meurtre.

C'est de lui même, peut-être pris de remords, que l'homme s'est présenté à l'hôtel de police ce dimanche après-midi. Aux policiers, il a déclaré être l'auteur d'un crime commis quelques jours plus tôt dans la banlieue de Valenciennes (Nord), sur la commune de Trith-Saint-Léger.

L'avant-veille, le vendredi 11 octobre, un homme de 55 ans avait été découvert mort chez lui. C'est sa fille qui l'avait retrouvé après plusieurs jours sans nouvelles. Selon nos confrères de France 3 Haut-de-France, la victime avait le visage tuméfié et les mains ligotées dans le dos.
 

D'après le Dauphiné Libéré, le jeune SDF aurait volé la voiture de la victime pour se rendre dans la région grenobloise où habite l'un de ses proches.

On ne connaît pas encore le mobile du crime. L'enquête en cours devrait permettre d'en savoir plus dans les prochains jours.

 

Sur le même sujet

Gérard Collomb sur la candidature à la Métropole de David Kimelfeld

Les + Lus