VIDEO. Blocage du lycée Stendhal à Grenoble : la police fait usage de gaz lacrymogène pour déloger les élèves

Une trentaine de lycéens se sont postés devant l'entrée du lycée Stendhal à Grenoble ce mardi 18 mai pour protester contre un bac qu'ils jugent inégalitaire après une nouvelle année scolaire marquée par le Covid-19. Pour les déloger, la police a fait usage de gaz lacrymogène. 

Les policiers sont intervenus pour dégager l'entrée du lycée Stendhal, à Grenoble.
Les policiers sont intervenus pour dégager l'entrée du lycée Stendhal, à Grenoble. © DR.

Une trentaine d'élèves du lycée Stendhal s'étaient donné rendez-vous à 6h30 ce mardi pour bloquer une nouvelle fois l'entrée de l'établissement. Vers 9 heures, les policiers sont intervenus sur demande conjointe de la direction de l'établissement et de la préfecture. Et pour la première fois depuis le début de ces manifestations, les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène. A ce moment là, une centaine d'élèves, manifestants ou non étaient présents devant le lycée. Quelque-uns ont été légèrement blessés comme l'a constaté un journaliste de France 3 Alples qui a filmé ces images.

Intervention police devant lycée Stendhal

Plusieurs élèves et témoins ont également filmé l'intervention musclée de la police. Les vidéos se partagent sur les réseaux sociaux. Certains dénoncent une "répression inacceptable" d'une "manifestation pacifique"

Depuis le retour des vacances de printemps, les blocages des lycées dans l'agglomération grenobloise (Stendhal, Mounier, Marie-Curie, Eaux Claires...) se succèdent. Les lycéens demandent le changement des règles de validation du baccalauréat 2021 après une année de cours perturbés par la crise sanitaire. La police est régulièrement appelée en renfort pour déloger les élèves. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation social éducation société