VIDEO. Coincé sous terre près de Grenoble pendant 24 heures, Lucky le chien sauvé à l'aide d'une pelleteuse

Après plus de 24 heures de recherches, Lucky a enfin pu sortir de son piège / © Terence Messina
Après plus de 24 heures de recherches, Lucky a enfin pu sortir de son piège / © Terence Messina

L'histoire s'est heureusement bien terminée pour Lucky et sa maîtresse mais on est passé tout près du drame. Le Pinsher âgé de 6 ans, parti en promenade le long de l'Isère, est resté coincé dans un terrier. Il a fallu 24 heures et une pelleteuse pour le sortir de son piège.

Par Yann Gonon

Choqué, épuisé mais en bonne santé. Au lendemain de son sauvetage pour le moins épique, Lucky se remet tout doucement de sa mésaventure. Hier, il a été sauvé de justesse après avoir passé 24 heures sous terre, coincé dans un trou au bord de l'Isère.

Tout a commencé ce dimanche 9 février en début de matinée. Jocelyne et son fils sortent promener leurs deux chiens sur la digue, le long de l'Isère sur la commune de Seyssinet, près de Grenoble. Les deux Pinshers connaissent bien la balade. Le plus âgé, Lucky, 6 ans, a l'habitude d'aller fouiner dans les terriers de lapins nombreux à cet endroit. 

"D'habitude, il rentre dans le trou puis il ressort rapidement pour voir où on est" explique Terence, le fils de Jocelyne. Les deux promeneurs ne s'inquiètent donc pas quand Lucky entreprend de visiter une énième galerie. Malheureusement, la "mission d'exploration" ne se passe pas comme d'habitude. Sous les pattes de Lucky, la terre s'effondre et le chien se retrouve coincé sous des rochers.
 
Chien coincé sous terre.
Vidéo : Terence Messina.
 

Les secours suspendus pour la nuit


Terence va d'abord aller chercher une pioche pour tenter de dégager le chien, mais impossible de creuser suffisamment. Jocelyne interpelle alors une patrouille de gendarmes qui circule dans le secteur. Ces derniers font appel aux pompiers, une équipe spécialisée dans les interventions sur les tremblements de terre viendra également leur prêter main-forte.

Malheureusement, les heures passent et Lucky reste toujours prisonnier dans sa galerie effondrée. Tout ce petit monde reste sur place jusqu'à 18 heures, puis décision est prise d'arrêter les secours pour la nuit. Une pelleteuse est attendue sur place le lendemain pour espérer sauver le Pinscher.

Dès 8h30, hier lundi, les recherches reprennent. Mis à disposition par le Symbhi, le Syndicat mixte des bassins hydrauliques de l'Isère, une pelleteuse commence son long et délicat travail de dégagement. Il faut à la fois creuser, enlever les pierres effondrées, mais aussi éviter de blesser Lucky. Plus de deux heures de travail seront encore nécessaires et ce n'est que vers 11 heures que le museau du Pinscher apparaît enfin. Après plus de 24 heures passées sous terre, Lucky pleure, il semble épuisé mais il est vivant ! Jocelyne, sa propriétaire, peut enfin le récupérer et le serrer dans ses bras.

Tout est bien qui finit bien. Après une visite chez le vétérinaire, Lucky a pu rentrer chez lui. Son histoire en rappelle une autre, celle du chien de chasse Muscat qui s'était lui aussi retrouvé coincé sous terre, près de Bourgoin-Jallieu, dans une canalisation cette fois. Son propriétaire avait là aussi utilisé un engin de chantier pour le dégager.
 

Sur le même sujet

Les + Lus