Isère : près de 200 personnes réunies lors d'une marche blanche en mémoire de Julie R., morte sous les coups de son ex-compagnon

Publié le
Écrit par Antoine Belhassen .

Une marche blanche a été organisée, ce dimanche 5 juin à l'Isle-d'Abeau (Isère), en mémoire de Julie R., victime d'un féminicide début mai.

Près de 200 personnes se sont retrouvées à l'Isle-d'Abeau, ce dimanche 5 juin, pour rendre un dernier hommage à Julie R., jeune femme de 26 ans morte sous les coups de son ex-compagnon, début mai.

Ce dernier s'était rendu le 8 mai dernier à la police lyonnaise, après la découverte du corps de la jeune femme dans un véhicule stationné à proximité de l'hôpital Saint-Luc-Saint-Joseph de Lyon (7e arrondissement).

Quelques heures auparavant, l'enfant du couple, un jeune garçon âgé de 3 ans, avait été découvert seul dans une voiture à Bourgoin-Jallieu. Le mis en cause avait appelé sa mère afin qu'elle aille chercher l'enfant à l'endroit qu'il lui avait indiqué.

"Trop de drames comme celui-là"

La jeune femme avait "déjà été victime de violences conjugales" subies par son ex-conjoint, selon le procureur. Ce dimanche, des inconnus, comme des proches et des membres de la famille ont rejoint le cortège pour, aussi, tenter de faire entendre leur voix contre les violences faites aux femmes.

"Nous sommes d'abord là pour rendre hommage à Julie. Mais nous sommes aussi là pour soutenir toutes les femmes victimes de ces actes cruels. On espère qu'un jour cela portera ses fruits et qu'il n'y aura plus de violences faites aux femmes", raconte Noëmie, une ancienne amie.

"Il y a trop de drames comme celui-là qui arrivent. Il faut, sans cesse, rappeler aux gens que ces violences existent encore en 2022. On classe ça dans les faits divers, mais c'est bien plus important. Ça détruit des familles, on ne peut pas l'oublier", réagit Jérôme, un ami de la famille, présent dans le cortège.

Après un départ au parc Saint-Hubert en milieu d'après-midi, la marche s'est dirigée vers l'église de l'Isle-d'Abeau, où une minute de silence a été observée. Selon le collectif "Féminicides par compagnons ou ex", 46 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-compagnon en 2022.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité