Isère : un tunnel de 10 km construit sous la montagne pour la centrale hydraulique de Romanche-Gavet

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.C

Nouvelle étape dans le chantier colossal de la construction de la centrale hydraulique de Romanche-Gavet, à Livet, en Isère. La galerie de 10 kilomètres où l'eau devra circuler vient d'être terminée après trente mois de travaux.



Trente mois auront été nécessaires. En Isère, EDF construit depuis 2010 la future centrale hydraulique de Romanche-Gavet, le plus gros chantier hydroélectrique de France.

Après trente mois passés à creuser dans le Gneiss, une roche particulièrement solide, la galerie d'amenée, un tunnel long de 10 km, vient d'être terminée. C'est par là que l'eau circulera. Au total, 200 ouvriers ont travaillé d'arrache-pied pour venir à bout de ce chantier grâce à un tunnelier, appelé Lilorosa. 


Isère : un tunnel de 10 km construit sous la montagne pour la centrale hydraulique de Romanche-Gavet

Trente mois de travaux


Lilorosa, mastodonte de 200 mètres de long et de 600 tonnes, a creusé les six derniers kilomètres de tunnel en deux ans et demi, soit environ 15 mètres par jour. En décembre dernier, quand le creusement de la galerie s'est terminé, l'émotion était forte parmi les employés. Pour avancer, le tunnelier s'appuie sur la roche grace à ses grippeurs situés sur les cotés. Des vérins se déploient pour pousser l'ensemble vers l'avant.

Les travaux ne sont pas pour autant terminés. Il faut à présent démonter le tunnelier. "Maintenant il faut démonter le tunnelier et le ressortir en pièces détachées par la galerie", explique Daniel Pierra, chef d'aménagement de la centrale.  

Il faudra ensuite creuser un puits vertical qui permettra à l'eau transportée dans la galerie de se jeter sur les turbines, ce qui permettra de produire l'électricité. La mise en service de la centrale est prévue pour 2020.