Mort de Victorine : à Villefontaine, le choc des habitants entre peur et émotion

Après la découverte ce lundi 28 septembre du corps sans vie de Victorine, 18 ans, disparue depuis samedi soir, Villefontaine en Isère est en état de choc. Dans des cahiers de condoléances, les messages de soutien à la famille s'accumulent, alors la crainte des habitants se fait déjà sentir.

Un cahier de condoléances a été mis à disposition des habitants dans la maison de quartier des Fougères à Villefontaine
Un cahier de condoléances a été mis à disposition des habitants dans la maison de quartier des Fougères à Villefontaine © Romane Dartois / Anne Hédiard/France 3 Alpes
L'émotion est forte à Villefontaine, où le corps sans vie de Victorine Dartois, 18 ans, a été retrouvé ce lundi 28 septembre dans un ruisseau. Alors que l'enquête tente de retracer les derniers instants de la jeune femme, la mairie a mis à la disposition des habitants deux cahiers de condoléances : l'un à l'hôtel de ville, et l'autre à la maison de quartier des Fougères, où réside la famille de Victorine.

Ce mardi matin, de nombreux habitants sont venus laisser quelques mots dans les pages de ces cahiers. Témoigner leur peine, mais aussi leur soutien aux parents, aux deux soeurs et au frère de Victorine. Comme ce jeune garçon qui l'avait cotoyée au collège, et qui a tenu à venir écrire un petit mot avant d'aller en cours.
 
"On a des enfants du même âge, on est du même quartier, donc on veut dire à la famille qu'on pense à eux", explique au micro de France 3 une habitante des Fougères. Une émotion teintée de crainte pour les riverains : "C'aurait pu être nos enfants. Mes filles sont passées à quelques minutes près au même endroit", complète-t-elle.
 

"Tout le quartier a des craintes"

Témoignage similaire que celui de ce père d'une fille de 17 ans. Désormais, il lui demande "de ne plus sortir seule ou ne de pas emprunter des chemins un peu isolés". "Tout le quartier a des craintes", confirme-t-il.

Sur Facebook, un groupe public en Hommage à Victorine Dartois a été créé, et recueille de nombreux témoignages émus et de soutien. "Je ne sais pas pourquoi je vous laisse ce message ! Il n'y a pas de mots pour vous exprimer ma peine pour vous", écrit une internaute, choquée par le drame. Le groupe compte déjà plus de 1 500 membres.

Tous ces messages ont touché les deux soeurs de Victorine. "Je suis impressionnée de la communauté de soutien qu’a Victorine ! Mais elle le mérite totalement !", explique Romane Dartois sur Facebook, elle qui avait signalé la disparition de sa soeur sur les réseaux sociaux samedi soir.
 

"Victorine est déjà au paradis"

"Je tiens vraiment à tous vous remercier pour vos partages, vos mots d’amours et de soutien auprès de ma famille et moi. Si je le pouvais je vous serrerais tous dans mes bras...", poursuit-elle dans son texte.Son autre soeur, Perrine, a quant à elle remercié tous ces soutiens dans une vidéo en story sur Instagram. "Je reçois tous vos messages mais je ne peux pas répondre à tout le monde, parce qu'avec ma famille nous sommes en deuil, [...] c'est tout à fait normal, ce n'est pas contre vous", a-t-elle précisé face caméra. 
 
Sur Facebook toujours, Romane Dartois se souvient d'une "jeune femme extraordinaire, une sœur plus qu’exemplaire, à l’écoute et toujours souriante". Elle conclue : "Victorine est déjà au paradis ❤️ Veille sur nous mon petit ange. Je t’aime."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition