Cet article date de plus de 3 ans

Un rescapé de la Shoah à la rencontre des lycéens d'Allevard en Isère

Jacques Saurel fut l'un des rares enfants rescapés de la Shoah. Depuis plusieurs années, cet homme (aujourd'hui âgé de 84 ans) vient témoigner de l'horreur des camps nazis auprès des jeunes, comme au lycée Le Bréda à Allevard, en Isère. 

À 84 ans, Jacques Saurel continue de témoigner sur l'horreur qu'il a vécue.
À 84 ans, Jacques Saurel continue de témoigner sur l'horreur qu'il a vécue. © France 3 Alpes
Son témoignage est captivant et bouleversant. Devant une centaine de lycéens, Jacques Saurel raconte son enfance saccagée parce qu'il était juif. En février 1944, il a onze ans lorqu'il est arrêté à Paris, puis déporté, avec une partie de sa famille.

"ce sont les professeurs qui m'ont fait comprendre l'importance qu'il y avait de faire sortir l'histoire des livres" explique-t-il. 

durée de la vidéo: 02 min 05
Témoignage d'un ancien déporté au lycée d'Allevard

Après trois mois au camp de Drancy, Jacques Saurel et sa famille sont convoyés en Allemagne, au camp de Bergen-Belsen. Un enfant plongé dans l'horreur pendant onze mois : la faim, la crasse, les maladies... la peur et la mort sont omniprésentes.

Jacques Saurel a rassemblé ses souvenirs effroyables dans un livre. Il s'ajoutera aux documents étudiés par les élèves. Et leur professeur d'histoire va prolonger le témoignage en emmenant une classe en Pologne, au camp d'Auschwitz.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire éducation société shoah seconde guerre mondiale