Ski, randonnée en montagne... Les accidents s'enchaînent en Isère, les secouristes appellent à la prudence

Le PGHM de l'Isère lance un appel à la prudence alors que les accidents de ski se multiplient. Photo d'illustration. / © Guidicelli Eric / MAXPPP
Le PGHM de l'Isère lance un appel à la prudence alors que les accidents de ski se multiplient. Photo d'illustration. / © Guidicelli Eric / MAXPPP

De nombreux vacanciers sont victimes d'accidents sur piste ou en randonnée depuis le début de la semaine. Le PGHM de l'Isère rappelle qu'il est nécessaire de bien s'équiper en montagne et appelle à la prudence.

Par M.D.

"On comptabilise plus d'une trentaine d'interventions depuis le début de la semaine, soit entre huit et neuf par jour", déplore Patrick Poirot, le commandant du PGHM de l'Isère. En cette période de vacances scolaires, les secours en montagne sont très mobilisés pour des accidents sur piste ou en randonnée alors que les conditions ne sont pas optimales.

La neige est dure, rendant la glisse parfois périlleuse pour les skieurs les moins expérimentés. Et le nombre d'accidents graves grimpe en flèche alors que les vacances commencent tout juste pour la dernière zone. "On rentre dans l'une des périodes où la fréquentation est la plus forte", rappelle le patron du PGHM.

 

Nouvelle vague de vacanciers


Le plus souvent, la vitesse est en cause dans les accidents sur piste. C'est pourquoi le commandant Patrick Poirot lance un appel à la prudence, rappelant que le port du casque est fortement recommandé et que les skieurs doivent maîtriser leur vitesse pour éviter un drame. "Il y a beaucoup de collisions entre skieurs ou avec des obstacles", ajoute-t-il.

La belle météo de ces derniers jours a aussi incité les vacanciers à se rendre en randonnée, multipliant les accidents. Beaucoup de touristes profitent du soleil pour emprunter des itinéraires d'été en basse et moyenne montagne, alors qu'ils ne sont pas toujours équipés en conséquence.

"Ils ne s'attendent pas a rencontrer de la neige ou de la glace donc on a beaucoup de chutes, de traumatologie", explique un secouriste, rappelant qu'il est nécessaire de bien s'équiper, quelle que soit la saison, et qu'il est important de "savoir renoncer" en cas de difficulté.

Rien que samedi, le PGHM de l'Isère a effectué six secours sur piste dont un accident mortel. Un homme d'une cinquantaine d'années a été retrouvé mort en contrebas d'une piste des 7 Laux.
 

La fréquentation devrait se stabiliser dans les Alpes du nord pour les jours à venir. Le grand chassé-croisé de l'hiver avait lieu samedi sur la route des stations, très encombrées toute la journée. Et les secours en montagne veulent éviter un nouveau drame avec l'arrivée des derniers vacanciers.

 

Sur le même sujet

Les + Lus