Stations de ski : les accidents de luge se multiplient dans les Alpes, les secouristes appellent à la prudence

Publié le
Écrit par M.D. avec Vincent Habran
Les accidents de luge sont de plus en plus fréquents dans les stations alpines à l'heure de la fermeture des remontées mécaniques. (Illustration)
Les accidents de luge sont de plus en plus fréquents dans les stations alpines à l'heure de la fermeture des remontées mécaniques. (Illustration) © France 3 Alpes

Les accidents de luge sont plus fréquents cette année dans les stations des Alpes. Si la pratique peut paraître anodine, elle n'est pas dénuée de risques. Plusieurs personnes ont déjà été hospitalisées depuis le début de la saison.

Avec la fermeture des remontées mécaniques, les amateurs de glisse sont nombreux à se reporter sur la luge dans les stations de ski alpines. Des stations encore largement fréquentées dimanche 21 février, en pleines vacances d'hiver. Entre deux zones scolaires en vacances et des Grenoblois montés passer la journée à Chamrousse (Isère), le front de neige était bien rempli, notamment de lugeurs.

"On a toujours les pieds sur le frein quand on fait de la luge parce qu'on a peur de l'accident. On fait très attention", assure un touriste lillois. Pourtant, les accidents se multiplient depuis le début de l'hiver. Samedi, quatre adultes qui avaient accroché deux luges pour pouvoir dévaler une piste rouge ensemble ont été victimes d'un sérieux accident. Trois d'entre eux, âgés de 23 à 36 ans, ont été hospitalisés dans un état grave au CHU de Grenoble après avoir perdu le contrôle de leurs engins dans un virage.

Les moniteurs de ski, contraints de travailler dans le bas de la station, vivent au quotidien la concentration des vacanciers. Promeneurs, skieurs et familles avec enfants doivent cohabiter. "On est obligé de gérer les skieurs, les luges qui descendent avec les enfants pour ne pas qu'ils rentrent dans les clients. C'est très dangereux avec les plus petits", prévient Millye Philippe, monitrice de ski à Chamrousse.

 

Conditions délicates

"Il y a des luges, des gens qui n'ont pas une grande conscience du danger et parfois des accidents, des collisions qui peuvent être assez graves. On a des fractures, des enfants qui ont dû être hospitalisés", liste Frédéric Roux, lui aussi moniteur. Rien que pour la journée de samedi, le service des pistes a dû intervenir à quatre reprises pour des secours.

Stations de ski : les accidents de luge se multiplient dans les Alpes

"Ca glisse beaucoup en ce moment. La neige est très dure en surface, il y a beaucoup de regels la nuit donc on prend de la vitesse. Il faut avoir des luges adaptées, si possible porter un casque quand on est deux dessus, éviter d'attacher les luges ensemble parce que c'est compliqué à gérer. Le poids peut entraîner dans une mauvaise direction", ajoute Patrick Fresnais, pisteur secouriste à Chamrousse.

Selon l'association des médecins de montagne, les accidents de luge ont représenté 1% de l'accidentologie des sports de montagne l'année dernière. Et seulement 30% de ces accidents impliquent des enfants.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.