VIDEO. Il n'y a pas que les tripes à la mode de Caen ! Découvrez la recette d'Andrée au Rivier d'Ornon, en Isère

Vous aimez cuisiner ? Vous aimez partager ? France 3 Alpes s'invite dans votre cuisine pour découvrir une recette. Au Rivier d'Ornon, dans le massif de l'Oisans, Andrée Bocqueraz, nous a fait découvrir sa recette de tripes. Elle les cuisine comme elle aime !

Andrée Bocqueraz et ses "tripes à ma façon"
Andrée Bocqueraz et ses "tripes à ma façon" © AH / France 3 Alpes
Nous avons rencontré Andrée chez elle au Rivier d'Ornon, au-dessus de Bourg d'Oisans. Andrée est retraitée mais elle s'active pour sa commune puisqu'elle est adjointe à la mairie. Elle nous a accueilli dans sa cuisine pour nous préparer sa recette de tripes. Rien à voir avec les traditionnelles tripes à la mode de Caen. Celles d'Andrée sont cuisinées avec tomates et poivrons. C'est comme ça qu'elle les aime.
 

Ce qu'il vous faut 

- 1 kg de tripes
- quelques carottes
- 3 tomates
- 2 oignons blanc
- 1/2 poivron rouge
- 100 gr de lard fumé
- vin blanc sec
- ail, laurier, romarin
- piment d'Espelette
Ingrédients pour la recette des "tripes à ma façon" d'Andrée
Ingrédients pour la recette des "tripes à ma façon" d'Andrée © AH / France 3 Alpes

La recette

Avant toute chose, Andrée recoupe les tripes en petits morceaux. Même si elles ont déjà été découpées par le boucher. Puis elle les plonge dans l'eau froide et les fait bouillir... à trois reprises ! Les tripes perdent ainsi leur odeur assez forte et pas toujours bien agréable. Ensuite, elle les plonge dans un court bouillon de légumes dans lequel elle ajoute un oignon blanc piqué de trois clous de girofle et les carottes. Cuisson : 30 minutes à la cocotte minute.

Pendant ce temps, Andrée prépare la sauce. Elle fait revenir un oignon blanc coupé en morceaux avec le lard fumée dans de l'huile d'olive. Elle ajoute ensuite un demi poivron coupé en morceaux et un peu de vin blanc sec. Puis les tomates coupées en dés, l'ail, deux feuilles de laurier et un peu de romarin.

Quand la sauce est prête, Andrée verse dedans les tripes égouttées et les carottes puis elle ajoute une bonne rasade de vin blanc. Elle couvre sa casserole et laisse mijoter trois heures au moins à feu doux. "Les tripes, plus ça mijote, meilleur c'est" selon Andrée donc il ne faut pas se priver de les préparer les veille. En fin de cuisson, Andrée rehausse sa recette avec deux pincées de piment d'Espelette. Et voilà ! Les tripes sont prêtes à déguster accompagnées de pommes de terre à l'eau.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine culture gastronomie tradition