Chantage à la sextape gay à la mairie de Saint-Etienne : Gaël Perdriau contre-attaque et envisage de porter plainte pour dénonciation calomnieuse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ana K. avec AFP

Dans une situation inconfortable depuis cinq jours, après les révélations de Médiapart, Gaël Perdriau communique pour la première fois, par le biais de ses avocats. Le maire de Saint-Etienne prévoit de porter plainte pour dénonciation calomnieuse.

Visé depuis lundi 29 août 2022 par une plainte de Gilles Artigues, son ancien premier adjoint, Gaël Perdriau prépare sa riposte.

Le maire Saint-Etienne est resté discret depuis vendredi 26 aout 2022 et les révélations de chantage perpétré dans son entourage politique. 

Sa dernière apparition en publique remonte au samedi 27 aout, lors de la cérémonie des 78 ans de la libération de la capitale ligérienne. 

Vers une plainte pour diffamation et dénonciation calomnieuse

Aujourd'hui, mercredi 31 aout 2022, c'est par la voix de ses avocats parisiens que Gaël Perdriau informe qu'il "conteste l’ensemble de ces accusations" évoquées dans l'article de Médiapart.

"L’autorité judiciaire étant désormais saisie, il souhaite pouvoir s’expliquer dans les plus brefs délais pour porter à la connaissance des enquêteurs la totalité des informations dont il dispose", fait savoir le communiqué du cabinet Darrois Villey Maillot Brochier, spécialisé dans le droit des affaires. 

Dans un deuxième temps, une plainte pour dénonciation calomnieuse sera déposée par Gaël Perdriau concernant les fausses déclarations de Gilles Artigues

Me Christophe Ingrain, avocat du maire de Saint-Etienne

Ses avocats estiment que cela devrait mettre "un terme à la campagne médiatique aussi violente qu’infondée qu’il subit actuellement."

Contacté par l'AFP, Me Ingrain a également affirmé que "dans un deuxième temps,

une plainte pour dénonciation calomnieuse sera déposée par Gaël Perdriau concernant

les fausses déclarations de Gilles Artigues".

Le ténor du barreau, André Buffard, avocat de Gilles Artigues s'est exprimé samedi dernier, le 27 aout 2022. Il expliquait que son client avait informé très tôt Gaël Perdriau du chantage qu’il subissait.

« Gilles Artigue affirme, et il a des éléments pour prouver qu’il s’en est ouvert au maire et que le maire n’a pas dénoncé les faits et a maintenu dans ses fonctions celui qui était l’auteur de cette manipulation (cf Samy Kéfi-Jérôme)."

"Aujourd’hui, poursuit l'avocat, Gilles Artigues s'aperçoit qu’il a probablement été victime d’un coup monté, très bien orchestré, qui a été financé par des subventions municipales, ce qui est absolument ahurissant."

Affaire instruite à Lyon 

La plainte de Gilles Artigues a donné lieu à l’ouverture d’une enquête préliminaire diligentée par le procureur de la République près le tribunal judiciaire de Lyon.



Selon une source policière, Gilles Artigues a été auditionné ce mercredi matin dans les locaux lyonnais de la direction zonale de la PJ.

L'affaire a été dépaysée, elle ne sera pas instruite à Saint-Etienne mais à Lyon, bien que la plainte de Gilles Artigues a été déposée à Saint-Etienne.

Le prochain conseil municipal de la ville est prévu pour le 26 septembre. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité