• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Etienne : 2 jeunes filles interpellées suite à la dégradation d'un cimetière

© Anthony Laurent, France 3 Loire
© Anthony Laurent, France 3 Loire

Lundi 6 mai, 2 jeunes filles ont été interpellées par la police vers 18h30 alors qu'elles étaient en train de dégrader des tombes au cimetière de Valbenoîte, dans le centre de Saint-Etienne. Les usagers du lieu sont consternés.

Par Catherine Dol, Anthony Laurent, France 3 Loire/CC

C'est une interpellation en flagrant-délit qu'ont réalisée les policiers stéphanois lundi vers 18h30 au cimetière de Valbenoîte, dans le centre de Saint-Etienne.

Ils avaient été alertés par un témoin de la dégradation de nombreuses tombes par 2 jeunes fille âgées de 14 et 17 ans, dont l'une au moins était alcoolisée au moment des fait. 
 

L'émotion est palpable chez les familles propriétaires de concessions


Selon nos éléments, les 2 jeunes ont agi de manière "aléatoire" sans motif politique apparent, est étaient mardi matin toujours en garde à vue. Ce sont ainsi près de 70 tombes qui ont été profanées, suscitant l'effarement des stéphanois, dont certains étaient venus constater les dégâts mardi matin.

Il en est ainsi de Christine Lyonnet dont la mère a été enterrée dans ce cimetière le 11 mars dernier. Fort heureusement pour elle, la sépulture familiale n'a pas été dégradée, mais son émotion est très vive comme vous pouvez l'entendre dans son interview. (suite du texte après la vidéo)
 
Saint-Etienne : profanation d'un cimetière. Les stéphanois consternés.
Lundi 6 mai, 2 jeunes filles ont été interpellées par la police vers 18h30 alors qu'elles étaient en train de dégrader des tombes au cimetière de Valbenoîte, dans le centre de Saint-Etienne. Les usagers du lieu sont consternés. Certains étaient venus constater les dégâts mardi matin. Il en est ainsi de Christine Lyonnet dont la mère a été enterrée dans ce cimetière le 11 mars dernier. Fort heureusement pour elle, la sépulture familiale n'a pas été dégradée, mais son émotion est très vive comme vous pouvez l'entendre dans son interview.


La mairie a fait procéder à un inventaire précis des dommages et a manifesté son intention de porter plainte. Elle invite d'ailleurs les familles victimes à se faire connaître et à déposer plainte également aussi rapidement que possible.  
 
Saint-Etienne : 70 tombes dégradadées dans un cimetière, 2 jeunes filles interpellées
Lundi 6 mai, 2 jeunes filles ont été interpellées par la police vers 18h30 alors qu'elles étaient en train de dégrader des tombes au cimetière de Valbenoîte, dans le centre de Saint-Etienne. 70 tombes ont été profanées.

Sur le même sujet

Véhicules autonomes : les dernières nouveautés de chercheurs clermontois

Les + Lus