A Saint-Etienne, le centre commercial Steel est inauguré avec 70 boutiques

Après trois ans de travaux à Saint-Etienne, le centre commercial et de loisirs Steel ouvre ses portes officiellement mercredi 16 septembre à 16 heures.
Avec sa grande armature métallique qui domine largement la ville, le centre commercial Steel est inauguré mercredi 16 septembre à Saint-Etienne après 3 ans de travaux.
Avec sa grande armature métallique qui domine largement la ville, le centre commercial Steel est inauguré mercredi 16 septembre à Saint-Etienne après 3 ans de travaux. © P. Vacher / MaxPPP
Certains le décrivent comme un serpent aux écailles d'acier qui chemine au-dessus de la ville de Saint-Etienne, le centre commercial Steel est officiellement inauguré mercredi 16 septembre. C'est surtout l'aboutissement d'un projet de 5 longues années, dont 3 pour les travaux.

A l'intérieur, 70 boutiques attendent leurs clients, dont un immense magasin de bricolage.

Le principe est une ouverture des boutiques vers l'extérieur. Les clients pourront également y trouver des espaces de loisir (aires de jeux et d’aventure, trottipark, espaces de co-working,escape game, salle de sport, salle de danse, cours d’aquabiking).
 

3 ans de travaux

Le projet a été lancé en 2015 par Gaël Perdriau, tout juste élu maire de Saint-Etienne, avec une ouverture prévue en 2018.
Le chantier, sur 70.000 m2 de terrain (équivalent au Forum des Halles de Paris) a connu plusieurs aléas.

En 2018, ce sont les intempéries qui fragilisent le sol. Des plaques d'amiante sont ensuite découvertes : 4 mois d'arrêt des travaux. Puis c'est une fosse d'équarrissage qui est découverte (le site abritait auparavant les abattoirs de la ville). Des mines clandestines sont également mises au jour, elles n'avaient jamais été déclarées.

"On imagine que c'étaient les mineurs, pour arrondir leurs fins de mois, ou alors les paysans qui étaient aussi des mineurs qui venaient gratter le sol la nuit et faire leurs propres trous, avec une moyenne de 80 cm de diamètre. Ils s'enfonçaient dans le sol. Le matin, ils rebouchaient l'entrée des cavités pour ne pas se faire prendre" selon Yannick Pascal, maître d'oeuvre du chantier pour "Sud architectes".

Les gilets jaunes ont également perturbé le chantier plusieurs mois avec l'occupation des ronds-points alentours. 


De la verdure et de la culture

A l'intérieur du centre, un parc végétalisé de 35.000m² compte plus de 1.000 arbres, 48.000 arbustes et 36.000 plantes vivaces. "Nul doute que les petits insectes de la région viendront s’y nicher, y jouer, s’y perdre et s’y retrouver" affirme la direction.

Des œuvres artistiques se succèdent dans le musée interactif "Micro-Folie", créé sur la base d'un concept ludo-éducatif porté par La Villette et le Ministère de la Culture.
Cet espace permet de découvrir plus de 1.000 chefs d’œuvres avec un écran géant immersif et des tablettes.
 

Les opposants toujours mobilisés pour "une autre consommation"

Une centaine de personnes ont manifesté place Jean-Jaurès pour défendre les commerces du centre-ville et protester contre le gigantisme de Steel. 

Pour Corinne Séguda-Laurent, opposante: "Quand je viens dans le centre-ville, et que je vois cette désertification, ça m'attriste énormément, moi qui ai connu Saint-Etienne dynamique et brillante. On trouve 15% de friches commerciales dans le centre-ville, contre 10% pour la moyenne nationale. C'est grave. On est là pour soutenir les commerçants et montrer à chacun que les citoyens stéphanois ont peut-être envie d'une autre consommation. Plus de 25% des Stéphanois vit sous le seuil de pauvreté. Je doute fort que la moitié des habitants puisse consommer à la fois dans le centre-ville et au Steel."


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie