• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Louis Giscard d'Estaing salue la victoire de “la dynamique d'union” de la droite et du centre

© France 3
© France 3

Ce dimanche sur France 3 Auvergne, Louis Giscard d'Estaing s'est réjoui de la victoire de son camp. Pour lui, ce succès récompense l'union de la droite et du centre dés le premier tour. 

Par France 3 Auvergne

Louis Giscard d'Estaing, maire UDI de Chamalières et numéro 3 dans le Puy-de-Dôme sur la liste de Laurent Wauquiez s'est réjoui de la victoire de la droite et du centre ce dimanche en Auvergne-Rhône-Alpes.

Même si Laurent Wauquiez n'est arrivé en tête ni à Clermont-Ferrand, ni dans le Puy-de-Dôme, l'important pour lui est "qu'il est arrivé en tête sur l'ensemble de la région, c'est ce qui est le plus important. Il est en tête avec un résultat très net par rapport à des estimations qui nous faisaient penser que cet écart serait moindre. Et puis il est en tête à Chamalières avec un très beau score de plus de 57 %."

"Une dynamique d'union qui s'est poursuivie et même probablement amplifiée entre les deux tours"

Pour Louis Giscard d'Estaing, l'union entre la droite et le centre a été un élément moteur de la réussite : "Je crois que ce qui a été démontré, c'est que la dynamique d'union que nous avions mise en place avant le premier tour s'est poursuivie. Je dirais même qu'elle s'est probablement amplifiée entre les deux tours. "

Quant à porter la voix de l'Auvergne à travers une place dans l'exécutif, il laisse la porte ouverte à une éventuelle collaboration. "A l'UDI, nous participerons bien sûr à la gestion et à l'équipe qui va se mettre en place autour de Laurent Wauquiez avec les capacités et les compétences que nous pouvons proposer pour cette équipe. Il ne s'agit pas d'un sujet personnel. Je serai bien entendu heureux de participer à ma place et de représenter l'Auvergne dans cet exécutif, mais avec d'autres et nous verrons cela en temps utile. Aujourd'hui, l'important, c'est surtout de se dire que le message que nous avons porté a été entendu. Nous avons été sur le terrain représentatifs de ce que voulaient les Auvergnats, c'est-à-dire une gestion plus sobre, une gestion plus concentrée sur les enjeux qui les intéressent et c'est ce programme qui a été reçu fort et clair."

La droite retrouve la région 11 ans aprés ... Valéry Giscard d'Estaing

11 ans après que son père Valéry Giscard d'Estaing a perdu la région au profit de la gauche, il y a aussi une forme de revanche non seulement politique, mais aussi familiale. Après avoir indiqué que son père avait suivi la soirée et qu'il se réjouissait de la nouvelle, il a aussi remis en avant ses réalisations passées : "Je crois surtout qu'un très beau message a été envoyé par les Auvergnats. Ils ont reconnu que des réalisations avaient été faites quand (Valéry Giscard d'Estaing) était président de cette région - le Zénith, la Grande Halle, Vulcania - et que depuis, de telles réalisations n'ont pas été portées au crédit de la majorité sortante. C'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles elle a été sanctionnée ce soir."

Résultats des Régionales 2015. Interview de Louis Giscard D'Estaing

Sur le même sujet

Main arrachée au zoo de st Martin la plaine

Les + Lus