• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : le siège de la future “Silicon Valley européenne” ouvrira ses portes en 2020

Un site qui ouvrira à la rentrée 2020, avec 5000 étudiants en "vitesse de croisière", dixit Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes / © Wilmotte&Associés, @campusregion
Un site qui ouvrira à la rentrée 2020, avec 5000 étudiants en "vitesse de croisière", dixit Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes / © Wilmotte&Associés, @campusregion

Lundi 12 novembre, le président LR Laurent Wauquiez a présenté le projet de reconversion du site de Charbonnière-les-Bains, l'ancien conseil régional. C'est l'architecte Jean-Michel Wilmotte qui a été retenu pour piloter la première phase de cette reconversion. Objectif : rentrée 2020.

Par AFP/CC


C'est l'architecte français Jean-Michel Wilmotte qui a été retenu pour piloter la première phase de la reconversion de l'ancien hôtel de région de Rhône-Alpes en un campus du numérique aux ambitions mondiales.

Ce site, localisé à 12 kilomètres de Lyon dans la ville résidentielle huppée de Charbonnières-les-Bains, doit ouvrir dès la rentrée 2020 avec 2.000 étudiants, après la rénovation de trois bâtiments existants.
 

Un vaisseau amiral du numérique et des formations "hors-les-mûrs"


Depuis 2017, la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, qui affiche son appétit pour le numérique finance déjà un "Campus Région". Sur le site temporaire de Lyon Confluence, on trouve -pour l'heure- 16 formations innovantes, 4 acteurs essentiels du numérique et plus de 500 apprenants. C'est ce campus qui déménagera à Charbonnières-les-Bains, fin 2020. Un dispositif complété par 34 formations "hors-les-mûrs" dans l'ensemble de la région. 
 

Des formations et des entreprises partenaires


"En vitesse de croisière, c'est-à-dire dans les 3 à 4 ans, il devra en accueillir 5.000", ce qui implique de porter les surfaces rénovées de 10.000 mètres carrés à 50.000 m2, a annoncé le président d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, en dévoilant la maquette du projet.

L'ensemble du projet est chiffré à 60 millions d'euros, dont 28 millions pour les bâtiments. "On veut faire ici la Silicon Valley européenne, une des cinq grandes régions mondiales du numérique", a lancé le responsable LR.

La moitié des surfaces sera consacrée à la formation - du bac pro au bac+6. Un quart accueillera des entreprises partenaires et un quart sera consacré à des projets de fabrication innovante. De grandes entreprises - M. Wauquiez a cité Siemens et bioMérieux - devraient venir s'y installer.

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus